Accueil » Carnet de voyage » Belgique » Découvrir le domaine des grottes de Han

Découvrir le domaine des grottes de Han

Après mes découvertes insolites de Paris et mon après-midi architecture à la Villa Cavrois, je change radicalement de style pour présenter le domaine des grottes de Han. Il s’agit d’un espace de plus de 250 km2 sur lequel se trouve une réserve animalière et des grottes dans la province de Namur.

vue-sur-le-domaine-de-han

C’est un espace que j’ai aperçu rapidement lors de ma visite de Dinant, qui se trouve à quelques kilomètres. Il me parait d’ailleurs intéressant de mixer les deux visites le temps d’un week-end !

Visiter les grottes de Han

Toutes les visites partent du centre d’accueil des Grottes de Han. Des tramways de l’époque vous emmène à l’entrée des grottes en quelques minutes. La montée se fait uniquement sur les rails. Les groupes sont ensuite répartis par langue : Francophones VS Néerlandophones.

tram-grottes-de-han-copie

Nous entrons par groupe de 30 personnes environ. Cela parait beaucoup au début mais au final, c’est un volume assez facile à gérer car les espaces sont plutôt grands et le rythme assez calme pour prendre des photos tranquillement.

interieur-grottes-de-han
grottes-de-han-interieur

J’avoue ne pas avoir beaucoup écouté les commentaires du guide : je suis restée concentrée sur ce que je voyais ainsi que les photos et vidéos que je prenais. Néanmoins, j’ai un gros coup de cœur pour le son et lumière à mi-parcours qui permet de mieux se rendre compte de l’acoustique des grottes de Han mais aussi des différents reliefs et structures. C’était une grande première pour moi !

grottes-de-han

La visite se termine par un coup de canon. « Une tradition » nous explique le guide. J’en reste perplexe mais après tout, pourquoi pas !

En 1H30 de visite, nous avons parcours 2 km sous terre. Tous les accès sont faciles, même avec des enfants. Comme dans toutes les grottes, pensez à vous habiller chaudement, il ne fait que 13 degrés dans les grottes et par endroit, le ressenti est plus bas car la rivière La Lesse coule encore…

Après les grottes de Nerja que j’ai pu découvrir en Andalousie, le parcours de Han ne m’a pas bluffé. Néanmoins, quelques salles sont juste immenses et fascinantes. 508 marches sont annoncées, je n’ai pas le sentiment de toutes les avoir montées. Seule une des salles nécessites d’en monter une bonne cinquantaine, mais rien d’irréalisable !

En revanche, si vous n’avez encore jamais visité de grottes, n’hésitez pas ! Le parcours est varié et le gros plus de l’éclairage son et lumière à mi-parcours est un gros plus de la visite !

Visiter le parc animalier du domaine des grottes de Han

C’est la 2ème grosse attraction du site : la réserve naturelle du domaine. Plusieurs solutions sont possibles au départ : une visite-safari en camion-bus qui suit un tracé précis parmi les enclos des animaux, certains sont même en liberté ou un parcours pédestre qui permet d’approcher les différents espaces.

cerfs-sika-grottes-de-han
domaine-de-han-loup

Je choisi le parcours pédestre. Le tram me lâche à l’entrée du parcours qui est très bien fléché. Je pars donc pour 2,5 km sur un piste praticable facilement à la rencontre de divers animaux. Des sangliers, aux chats sauvages en passant par les lynx, les vautours ou encore les cerfs, buffles et autres daims, j’en prend plein les yeux !

parcours-dans-les-arbres-grottes-de-han

Même s’il y a pas mal de monde dans le tram de départ, les visiteurs s’étalent sur le parcours. Chacun son rythme !

Je rejoins le milieu du parcours. 2 choix sont proposés : continuer à pied sur un parcours plus « difficile » qui nécessite de bonnes chaussures notamment ou finir la visite en camion-bus. Motivée comme jamais, j’opte pour la visite à pied.

chamois-domaine-de-han
ours-grotte-de-han

Le parcours est effectivement plus chaotique : une descente à 20% et une montée à 15%, autant être prévenu ! Lors de ma visite, j’ai eu moins de contacts avec les animaux dans cette partie. Ils étaient souvent loin… C’est le parti-pris du parc : des animaux en liberté donc aucune garantie de les voir.

cerf-et-biches-du-domaine-de-han

Je termine le parcours ravie de ces 5 km à la découverte d’animaux que nous n’avons pas l’occasion de voir souvent, dans leur milieu naturel comme des daims, des rennes ou des ours !

Parcourir le safari « Bram du Cerf » en soirée

Oui, c’est une petite pointe de déception que vous ressentez sur la 2ème partie du parcours. Mais coup de chance, l’activité « Bram du Cerf » proposée en fin de journée va vite me combler. C’est en safari avec le camion-bus que nous partons rejoindre l’immense plaine du parc pour découvrir le Bram du Cerf.

cerf-domaine-de-han grottes de Han

Notre chauffeur et les commentaires enregistrés nous permettent de mieux nous rendre compte du comportement des animaux et du fonctionnement naturel d’un troupeau de Cerfs. De la perte des bois en passant par son Bram, nous apprenons en 2h beaucoup de choses sur l’animal.

biche-du-domaine-de-han grottes de Han

C’est également le meilleur moment pour observer les animaux qui se rassemblent en fin de journée. Parfois tout proche du camion-bus, c’est un bonheur de les observer de près ! Cerfs, aurochs, daims… Toute la plaine est présente devant nous !

plaine-domaine-de-han grottes de Han

En option par rapport à l’entrée du parc, je trouve que cette activité est complémentaire à la visite pédestre. Même si on découvrir les mêmes animaux, la route passe à d’autres endroits que le chemin des visiteurs, ce qui permet de mieux voir les animaux ! Je trouve néanmoins que cette visite à 30 min de trop (2H c’est tout de même long). 1h30 serait vraiment le top !

Comme Tic&Tac, Ranger d’un jour !

Lorsque j’ai vu cette activité, j’ai tout de suite su que j’allais adorer ! Et cette petite musique qui m’est venue en tête : le générique de Tic&Tac (pour les amateurs, le lien pointe vers la vidéo ! ;p).

Il s’agit d’une activité proposée pour un petit groupe de personnes. Accompagné d’un soigneur du parc, je commence la journée à 8H45 pour nourrir et soigner les animaux du parc, avant l’arrivée des visiteurs ! A ce moment, je ne savais pas encore que j’allais pouvoir approcher un animal hors du commun à quelques centimètres…

nouritture-pour-les-animaux-domaine-de-han

Tout commence par la sortie des ours et surtout le fait de leur cacher leur nourriture pour qu’ils ne cse ontentent pas de juste manger mais que l’activité soit également stimulante pour eux. C’est à travers des barreaux de leur « chambre » que je peux les observer au réveil. Ils sont encore plus impressionnants de près. Avec un regard intrigant et plein d’intelligence, une belle rencontre…

ours-domaine-de-han grottes de Han

Nous enchaînons ensuite avec le repas des sangliers qui ont heureux de nous voir arriver avec des restes de pains et de la salade. Toute la groupe s’en donne à cœur joie et c’est une grande première pour moi de découvrir ces animaux d’aussi près.
hiboux-grottes-de-han

Nous rejoignons maintenant les rennes (non pas ceux du Père Noël) que je n’avais pas vu la veille lors du parcours pédestre. Le mâle est en ruth et il s’énerve contre tout ce qu’il trouve : palissages, clôtures, mangeoires… Il est donc difficile d’entrer dans l’enclos. Je laisse le soigneur y aller mais il ressort très vite. C’est trop risqué !

renne-domaine-de-han grottes de Han

Un appel sur le talkie change nos plans : un daim se balade dans le domaine avec un bout de bois d’un mètre coincé dans les cornes avec de la corde… Il ne risque rien mais c’est compliqué pour lui de continuer « la période des amours » et de se battre contre d’autres daims pour conquérir les femelles.

L’un des responsables du parc accompagné du vétérinaire décide donc de le fléché pour l’endormir et lui retirer ce joyeux bazar ! Nous les rejoignons alors que l’animal est encore endormi. Il ronfle bien ! Tout s’est bien passé et ses bois sont maintenant libres de tout. J’en profite pour m’approcher de l’animal tant qu’il est endormi et le caresser doucement sur le haut de la tête.

Sachez-le ou non, un daim, c’est rêche ! Les poils ne sont pas doux du tout ! Par contre, c’est un jeune adulte qui pèse déjà près de 100 km, vraiment impressionnant ! C’est une expérience hors du commun que peu de personnes peuvent vivre : approcher un animal si beau si grand et si craintif d’aussi prêt ! Je ne suis pas prête de l’oublier !

nourriture-des-sangliers-han grottes de Han

Nous continuons notre parcours pour continuer à nourrir les animaux : les chats sauvages se partagent des morceaux de bœufs tandis que les lynx et les vautours s’attaquent à des cœurs de bœufs. Les gloutons et les chiens viverrins, espèces ré-introduites qui risquent de faire disparaître d’autres animaux en leur prenant leur nourriture et leur terrier, apprécient leurs granulés. Nous servons une petite ration de viande aux loups juste pour les compter. La portion complète est donnée l’après-midi.

loups-grottes-de-han grottes de Han

chat-sauvage-grotte-de-han grottes de Han
vautours-domaine-de-han
animal-domaine-de-han
lynx-grottes-de-han grottes de Han

Je passe une super moment devant l’enclos des marmottes. Lors que les carottes et autres feuilles de salade arrivent devant leurs galeries, elles restent timides. Il suffit que l’une d’elles se décident à goûter pour que toute la famille pointe le bout de son nez ! Un spectacle drôle et attendrissant !

marmotte-domaine-de-han grottes de Han

Mon parcours de Ranger d’un jour se termine dans l’enclos des cerfs Sika. De « petits » animaux peu farouches qui n’hésitent pas se nourrir directement dans ma main. Au menu : maïs pour tout le monde ! Un peu craintif au début, ils sont ensuite nombreux à m’entourer pour goûter au maïs. Une communion avec la nature hors du commun et un sentiment inexplicable !

cerfs-sika
nourrir-les-cerfs-a-la-main grottes de Han

Le parcours se termine à l’accueil du parc où un tee-shirt Ranger d’un jour est offert à tous les rangers, histoire de marquer le coup !

C’est vraiment une expérience hors du commun, d’échanges et de partages avec un soigneur passionné. Pour découvrir le métier mais aussi les dessous du parc, approcher les animaux au petit matin lorsqu’ils sont tous accessibles et surtout créer un contact physique avec certains ! Un vrai grand Wouah !

cigogne-domaine-de-han
curieux-grottes-de-han grottes de Han

Il existe également une activité spéléologie que je n’ai pas testée. Comme je suis claustrophobe, j’ai eu peur de ne pas être bien pour découvrir les entrailles de la terre…

Et vous, connaissez-vous le domaine des Grottes de Han ? Qu’avez-vous pensé de toutes les activités proposées ? Avez-vous testé le tête à tête avec les animaux ?

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Street Art coups de coeur

Street Art : mes coups de coeur

Le Street Art est devenu une passion. Je trace mes itinéraires au grès des oeuvres que je découvre lors de mes voyages... Voici mes coups de coeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge