Accueil » Carnet de voyage » Belgique » Dinant, la belle oubliée de Wallonie

Dinant, la belle oubliée de Wallonie

J’ai eu la chance de passer quelques jours en Wallonie. Et contrairement à ce qu’on peut penser, il y a vraiment de jolies petites villes à découvrir dans cette partie de la Belgique. C’est le cas notamment pour Dinant. A première vue, une ville qui ne paye pas de mine… Elle s’est pourtant révélée pleines de bonnes surprises ! Une destination parfaite pour un citytrip !

Citadelle et Eglise Dinant

Découvrir Dinant, de bas en haut !

En arrivant à Dinant, on ne peut pas manquer le centre-ville. Une rivière, la Meuse, traverse toute la ville et lui donne un air romantique… Ensuite un pont, jalonné de Saxophones (son inventeur Mr Sax est né à Dinant !) puis une église gothique complètement dingue et pour terminer en levant la tête par une Citadelle.

Pont Saxophones Dinant

Je commence ma visite par les bords de la Meuse où de nombreuses activités sont proposées comme des balades en bateau-mouche ou en bateau sans permis. Au delà des activités, c’est l’atmosphère qui se dégage de la ville que je cherche à saisir : à la fois calme et paisible mais avec une violente envie de s’animer…

Pont Eglise Citadelle Dinant

Je ne peux m’empêcher d’admirer la structure de la ville avec la rivière et le pont principal, dominé par une cathédrale gothique complètement décalée. Il s’agit de la Collégiale de Dinant. Ce qui m’interpelle le plus de l’extérieur, c’est son étrange clocher bulbeux, plutôt loin du style gothique de l’époque ! Même si comme moi vous n’aimez pas les « vieux cailloux », on ne peut pas rester indifférent devant cette construction et surtout, on ne peut pas passer à coté !

Eglise Dinant gothique

Après avoir rêvassé quelques instants sur le pont en regardant passer les bateaux, je décide de prendre de la hauteur pour aller découvrir cette fameuse citadelle qui me fait de l’œil depuis mon arrivée. Au choix, 450 marches ou un téléphérique ! Malgré une petite apparition du soleil, je décide de tester le téléphérique qui monte à pic sur le flan de la montagne. La vue est juste à couper le souffle sur l’ensemble de la ville mais aussi sur la toute la vallée !

Entrée marches Citadelle Dinant

A l’arrivée, je décide d’attaquer la visite de la citadelle. Je m’attendais à avoir un musée quelconque (j’en suis pas à ma première citadelle d’ailleurs !) et pas très fun ! Je me trompais sur toute la ligne : des expositions retraçant l’Histoire et le passé glorieux (ou moins glorieux) de Dinant. On prend même le temps de visiter les cachots, les cuisines, le musée d’armes… Il y a aussi une reconstruction de la guerre des tranchées de l’Yser plus vraie que nature ! La scénographie est top et j’ai pu en profiter car peu de monde était présent ce jour là.

Vue depuis la Citadelle de Dinant

2 coups de cœurs pour ce lieu : un espace plongé entièrement dans le noir où nos sens sont bouleversées pour se mettre à la place des fugitifs de l’époque qui essayaient de sauver leur peau en passant la nuit… Âme sensible s’abstenir car les sensations sont très fortes !

Intérieur Citadelle Dinant
Exposition Guerre Dinant

Parfois le hasard fait bien les choses, j’ai pu assister à une exposition temporaire directement dans la citadelle : des sculptures de sable des personnages de Disney (oui, je suis un grand enfant !). Grand moment de rigolade pour tenter de reconnaître les personnages et leur dessin animé associé ! C’est sur cette petite touche hors du commun et complètement décalée que je reprend le téléphérique pour rejoindre la ville basse.

Exposition Disney Dinant
Sculptures de sable Disney Dinant

Dinant, de l’intérieur

Après une pause goûter bien méritée (ça creuse les chansons de Disney !), je décide maintenant d’aller en découvrir davantage sur les entrailles de la ville en visitant les grottes de Dinant. J’ai choisi « la Merveilleuse ». C’est l’une des grottes facilement accessible et proche de Dinant, où les visites sont régulières et en Français.

Grotte Dinant

Après avoir découvert les immenses grottes de Nerja en Andalousie, j’en attendais beaucoup de la Belgique. J’avoue malheureusement avoir été déçue. La visite avec notre petit groupe de 4 personnes était sympa, le guide donne des explications claires mais relativement pauvres et les grottes n’ont rien de spectaculaires.

Dinant Grotte

Si vous n’avez jamais visité de grottes, c’est une bonne expérience à tester mais si vous connaissez déjà quelques sites mythiques, je vous conseille de passer votre chemin car vous risquez d’être singulièrement déçu. Seul attrait peut-être : selon la saison, il est possible d’apercevoir des chauve-souris de différentes espèces soit dans la grotte, soit le soir à l’entrée… Avis aux amateurs !

C’est ainsi que se termine ma journée à Dinant. Je reste sur un bilan mitigé avec une chouette petite ville. J’ai passé une bonne après-midi en profitant des bords de la Meuse et de la culture locale. Petite déception sur les grottes.

Et vous, connaissez-vous Dinant ? Qu’avez-vous pensé de la ville ? Avez-vous visité la Citadelle ?

Retrouvez toutes mes escapades en Belgique : de Charleroi à Bruxelles !

5 (3 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Ostende Ou manger ou dormir

Ostende : où dormir, où manger

Où dormir à Ostende ? Mon coup de coeur pour un hôtel avec vue sur la mer ! Où manger à Ostende, les 4 coups de coeur pour se faire plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge