Accueil » Carnet de voyage » Belgique » Visiter Ypres en 1 journée

Visiter Ypres en 1 journée

Il y a quelques jours, j’ai pris le temps de voyager près de chez moi. Et c’est donc dans la petite ville de Ypres que j’ai pu me balader sous un soleil radieux. En 30 min en voiture depuis Lille, je rejoins le centre-ville. Premier gros avantage de la ville, on y trouve des parkings gratuits un peu partout et c’est top ! C’est parti pour ma découverte de Ypres sur une journée !

Le quartier de la Grand’ Place de Ypres

Comme souvent dans les villes belges, je débute ma découverte par la Grand’ Place. Il s’agit d’une place immense dans le centre-ville où on retrouve notamment l’Office du Tourisme et l’un des principaux musées de la ville. C’est un excellent point de départ pour une visite de Ypres à pied.

Halle aux Draps Ypres

J’en profite pour récupérer 2 plans à l’Office du Tourisme (oui 2, car j’en perds toujours un dans les premières minutes de mon citytrip) et me faire indiquer les principaux centres d’intérêt de la ville. Personnellement, je ne suis pas fan des visites guidées. Je préfère me balader en toute autonomie avec mon plan, même si je passe à coté de quelques détails de l’histoire… Ma liberté n’a pas de prix !

Je découvre alors le bâtiment impressionnant de la place : la Halle aux draps. Elle tire son nom de son usage de l’époque : c’est dans cet endroit qu’on entreposait la matière première et les produits finis pour fabriquer les draps au Moyen-Age.

Il s’agit d’un immense bâtiment de l’époque, à l’intérieur duquel on retrouve le Flanders Fields Museum, l’Office du Tourisme, le Beffroi ainsi qu’une brasserie sympa à la fin du musée. Cet imposant bâtiment a vraiment de quoi vous scotcher par sa taille, son coté imposant et surtout sa reconstruction à l’identique alors qu’il a été complètement détruit pendant la Première Guerre Mondiale.

En sortant, ne passez pas à coté d’une fontaine moderne sur un coté de la place, vraiment sympa et originale. Un joli contraste avec les vieilles pierres de la Halle aux draps…

Je continue ma découverte avec le Flanders Fields museum. Il s’agit du musée qui retrace l’histoire de la Belgique et de la ville de Ypres pendant la Première Guerre Mondiale. Même si je ne suis pas forcément intéressée par le tourisme de mémoire, j’avoue que j’ai beaucoup apprécié ce musée.
Musée Ypres

Et pour cause, la ville a su intégrer modernité et interactivité tout en gardant intacte l’Histoire. Chaque visiteur est muni d’un bracelet avec un badge individuel avec le symbole du coquelicot. Ce badge permet d’activer des bornes et des explications dans sa langue tout au long du parcours. C’est ainsi que j’ai (re)découvert l’histoire de la Belgique pendant la guerre.

Bracelet Ypres Musee Guerre

Au milieu de la visite, il est possible de grimper en haut du beffroi pour bénéficier d’une vue à 360° sur Ypres. Prévoyez tout de même une veste car il y a pas mal de vent en haut des 231 marches !

Beffroi Ypres Porte de Menin

Pour finir la visite en beauté, une petite brasserie est installée à la fin du parcours du musée. Une petite carte avec quelques plats et bien sûr, des bières locales ! Rien que l’environnement est vraiment appréciable : un joli mélange de modernité et d’ancien dans un lieu hors du temps ! Les jours de beau temps, n’hésitez pas à profiter de la petite cour intérieur.

Restaurant Ypres Musée

Un petit tour par la Cathédrale et une église anglicane

En traversant la Halle aux draps par un passage voûté, je rejoins la Cathédrale. Immense, majestueuse dans un style gothique des plus classiques. Je ne m’attarde pas trop (oui, vous le savez les églises, ce n’est pas mon truc…) et je continue mon chemin jusqu’à Saint George’s Memorial Church.

Eglise Anglicane Ypres

Il s’agit d’une église anglicane en hommage à tous les anglophones tués en Belgique. Grosse particularité (et pour cause, c’est la 1ère fois que je vois ça !), des coussins de commémoration ont été offerts par chaque bataillon et sont posés sur toutes les chaises et un peu partout dans l’église. Clairement, même si vous n’êtes pas fan des églises comme moi, c’est un lieu chargé en émotions et à voir absolument, pour ces plaques commémoratives et tous ces coussins de couleurs !

La Porte de Menin et le Last Call

Je prend maintenant la direction de la Porte de Menin en repassant par la Grand’Place. C’est une structure immense, qui fait office de lieu de commémoration international. On peut y grimper des deux cotés pour rejoindre notamment les remparts construits par Vauban. Sur cette porte, près de 55 000 noms de soldats mots à Ypres. Un incontournable à Ypres.

Porte de Menin Ypres

J’ai d’ailleurs pris le temps d’assister à 20H au « Last Call ». Il s’agit d’une cérémonie de commémoration qui a lieu tous les soirs depuis les années 1928. Un groupe joue le même morceau au début de la cérémonie, puis viennent les différentes commémoration qui installent leur bouquet sur les marches de la porte. Pensez à arriver tôt car il y a énormément de monde ! Un grand respect du silence et des commémorations, c’est à vivre au moins une fois !

Si vous avez du beau temps comme moi, je vous conseille d’aller faire un petit tour sur les remparts de Vauban. Il s’agit d’une promenade à l’ombre des arbres, en hauteur sur la ville, très sympa. A certains endroits, on peut même descendre à coté de l’eau des douves pour découvrir les remparts sous un autre angle. Pas courant et original !

Entrer dans les coulisses de la mode : chez Vermeulen

Lors de mon escapade à Ypres, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir l’exposition temporaire du création Vermeulen. Très connu en Belgique, il présentait sa collection 2016-2017. Il s’agit d’une petite visite mais le lieu est sublime : il s’agit du seul hôtel particulier qui a été reconstruit à l’identique après les ravages de la guerre.

Exposition Ypres Vermeulen

La visite se faire facilement et on découvre comment se construit une collection jusqu’à la présentation de modèles phares du créateur ! On y découvrir notamment des planches d’inspirations et aussi quelques pièces pour Natan (une marque connue en Belgique visiblement). Concrètement je ne suis pas fan de toutes les pièces mais certaines sont vraiment sympas ! Je n’ai aucune idée des prix mais comme c’est de la Haute Couture…

Mon coup de cœur : activité manuelle et commémoration

C’est certainement mon plus gros coup de cœur à Ypres. J’ai participé au projet CWRM. Il s’agit de créer une petite sculpture en argile pour un projet à la fois artistique et culturel. Concrètement, vous arrivez dans l’atelier où des bénévoles vous accueille. J’enfile mon tablier et c’est parti pour la démo de ce qu’il faut faire (tout le monde fabrique la même forme de statuette mais chacun peut la customiser) et ensuite, à moi de jouer !

Sculpture en Argile Ypres

A partir d’un bloc d’argile, il faut façonner une sorte d’élipse en 3D. Puis tout mettre dans un moule pour lui donner la forme d’un bonhomme avec la tête entre les bras, accroupi. Il ne faut pas oublier de lui faire une colonne vertébrale pour qu’il se redresse fièrement. Oui, oui, il y a toute une histoire dans ce bonhomme ! Personnellement, j’ai lustré le mien avec de l’eau (retour sur les cours d’activité créative a l’école) puis je l’ai coloré de sable blanc ! Avec un grand E sur le côté ! Le bénévole sur place a dit qu’elle était parfaite ;). J’avoue que je ne suis pas peu fière de ma création qui était vraiment réussie.

Au délà des bons fou-rires pendant la création, c’est l’idée de participer à un projet d’envergure international et surtout de commémoration différente qui m’a attirée. On attend 600.000 statuettes pour représenter les pertes belges pendant la guerre.

L’ensemble sera ensuite exposé dans le land art CWRM au domaine provincial De Palingbeek. Bien évidemment, comptez sur moi pour aller retrouver ma statue dans le parc !

Il en manque encore quelques centaines de milliers alors je compte sur vous pour faire mieux que moi ! 5€ la partie de rigolade dont 2.50€ reversé à une association : c’est donc pour la bonne cause ! Une chouette activité à pratiquer en famille ! Il y a même des outils spéciaux pour les enfants ! Accessible à tous, je ne peux que vous encourager à y participer : c’est original, sympa et cela permet d’apporter sa pierre à l’édifice ! Et si Ypres ne vous tente pas, le projet est également dispo à Courtrai ! Plus d’excuse comme ça…

D’autres projets de commémoration associés à la nature sont en cours à Ypres, comme des arbres avec une armature bleue ou rouge plantés dans un no man’s land, pour représenter la position des armées pendant la guerre. L’idée de la ville n’est pas de fêter la mort mais bien la vie et toutes ces initiatives sont à saluer !

Ypres, coté gastronomie

Après l’effort, le réconfort ! Pendant cette journée à Ypres, j’ai pu testé divers restaurants et petits bars. 2 coups de cœur : le bistrot Sint Arnoldus près de la porte de Menin et le restaurant La Fonderie, un peu plus excentré.

Le Bistrot Sint Arnoldus propose une dégustation de 4 petites bières et de plateaux de charcuterie pour manger sur le pouce ! Même si l’entrée et la salle ne paraissent pas forcément attrayant, n’hésitez pas à tout traverser pour rejoindre la terrasse au calme et au soleil ! Vraiment très sympa, dans une ambiance cosy, avec des serveurs parlant Français ! Un petit havre de paix loin du tumulte des voitures et de la Grand’Place ! Un vrai bon plan pour souffler après une journée de visite à Ypres.

Bar Ypres

J’enchaîne avec le restaurant la Fonderie. Autant le dire tout de suite, je me suis fait plaisir car il ne fait pas partie des restaurants que je découvre en citytrip. Mais il fut à la hauteur de mes attentes et au delà !

Ypres Restaurant la Fonderie

Dans une ambiance lounge, le bâtiment a été rénové avec goût pour garder le charme de l’ancien et y mêler des touches de modernité. N’hésitez pas à vous aventurer aux toilettes (1er étage) qui sont eux aussi magnifiques (si si !).

Heureusement, tous les plats et les vins sont très bons ! Pour cette soirée, carpaccio de bœuf, dos de cabillaud avec ses petits légumes et purée et un thé aux fruits rouges (de vrais fruits pour le coup !). Un régal sur toute la ligne !

Et vous, connaissez-vous Ypres ? Qu’avez-vous découvert dans cette ville ? Prêts à participer au projet des statuettes en argile ?

5 (1 vote)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Ostende Ou manger ou dormir

Ostende : où dormir, où manger

Où dormir à Ostende ? Mon coup de coeur pour un hôtel avec vue sur la mer ! Où manger à Ostende, les 4 coups de coeur pour se faire plaisir !

2 Commentaires

  1. vietnam original travel

    Super article ! Très jolies photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge