Accueil » Carnet de voyage » Pingyao, coup de coeur en Chine

Pingyao, coup de coeur en Chine

Honnêtement même si j’ai apprécié Pékin, j’avais également hâte de quitter la ville pour découvrir des endroits plus petits. Avec moins de monde et un peu plus secret. J’ai donc décidé de continuer mon périple à l’Ouest de la Chine, à Pingyao.

Pingyao, la ville hors du temps

Je découvre par hasard la ville de Pingyao. En 2 parties : la vieille ville que j’ai adoré et la banlieue. Cette banlieue que je n’ai que traversée, ne m’a rien inspirée d’intéressant. Je décide donc de découvrir uniquement la vieille ville. Parfois, il faut faire des choix !   architecture-pingyao

1ère bonne nouvelle : la vieille ville est entièrement piéton. Ce n’est pas donc plus comme à Pékin où j’étais obligée de surveiller les camions, voitures, scooters, taxis et autres engins à moteur qui ne considèrent pas les piétons comme des êtres vivants…

vieille-ville-pingyao

A Pingyao, tout est différent. En flânant dans les petites ruelles, je prends mon temps pour découvrir le style des maisons et des échoppes.

Je cède à la tentation du ticket à 100Y pour découvrir la trentaine de monuments (hé oui quand même) à voir dans la ville. Finalement, c’est assez pratique : on achète le ticket assez cher mais ensuite, on peut entrer partout gratuitement. Autant dire que je n’ai eu aucun scrupules à visiter des maisons typiques ou la 1ère banque de Chine ou encore à ressortir après à peine 3 pas dans certains lieux… 😉 Avoir le choix, c’est toujours plaisant !

musee-pingyao

La vie à Pingyao semble calme et paisible. Le soleil aidant surement, la ville et ses habitants paraissent plus accueillants (même si les Chinois restent toujours à distance) qu’à Pékin.

Le clou du spectacle : une petite promenade sur les remparts de la ville. Coté ville, rien d’intéressant si ce n’est les toits en tôle des maisons et quelques quartiers bien tristes de la vieille ville. C’est plutôt à l’extérieur que la vue est sympa. Des espaces verts, des places et des entrées dans la ville complètement refaites. Il n’y a pas à dire, cela donne un certain charme à cette petite ville perdue entre Pekin et Xi’an.

rempart-pingyao
vue-centre-ville-rempart-pingyao

Où dormir à Pingyao ?

Malgré la petite taille de la vieille ville, de nombreuses auberges et hôtels ont pignons sur rue à Pingyao. Je ne dirais pas que le choix est démesuré mais il y a de quoi satisfaire bon nombre de voyageurs.

Pour ma part, j’ai eu la chance de découvrir le boutique hotel Jing’s Residence. Il s’agit d’un hôtel qui allie le charme de l’ancien et la modernité d’aujourd’hui. Entièrement rénové selon les règles de l’art des courtyards de l’époque.

Courtyard-hotel-pingyao

Lorsqu’on pénètre dans les lieux, un sentiment de bien-être « comme à la maison » apparait. Les grosses pierres des maisons anciennes apportent du cachet tandis que le design finement travaillé le plonge dans le monde moderne. C’est une véritable expérience.

Les chambres possèdent tout le confort moderne tout en gardant l’esprit de l’ancien. C’est une très belle rénovation qui saura ravir le plus grand nombre.

hotel-pingyao-jing's-residence

Le restaurant haut de gamme propose des plats locaux à partir de produits frais et le chef saura ravir les plus difficiles d’entre nous (comme moi !)

Que manger à Pingyao ?

Comme dans beaucoup de vieilles villes de Chine, les stands de rues et les échoppes pour manger ne manquent pas ! Il me parait d’ailleurs impossible de mourir de faim ici !

Plats de Pingyao Chine
Specialites de Pingyao Chine

Quelques spécialités de la région sont à découvrir comme le boeuf de Pingyao. Je l’ai gouté cuisiné chaud, c’est très bon mais il est possible de le déguster en tranches froides. Pingyao possède également ses propres recettes de noodles avec des formes précises comme les « cats ears » et d’autres spécialités que vous découvrirez au grès de vos promenades comme les dumplings ou les « local salad ».

Noodles de Pingyao
Noodles Cat's ear de Pingyao Chine

Si vous avez une journée devant vous, n’hésitez pas à faire escale à Pingyao, une ville hors du temps, qui saura ravir vos papilles et votre regard…

Difficile de sortir de cette petite bulle de sérénité, mais c’est maintenant la ville de Xi’an qui m’attend pour d’autres découvertes…

Retrouvez tout mon voyage en Chine sur mon blog voyage :

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie

Je m’appelle Elodie et je suis l’auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d’architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Mon premier trek (et surement le dernier) : les Gorges du Saut du Tigre !

C'est dans le Yunnan en Chine que j'ai réalisé mon premier trek : le Trek des Gorges du Saut du Tigre. Retour sur cette expérience et conseils pour ce trek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *