Accueil » Réflexions sur le voyage » Voyager dans des pays en crise, est-ce dangereux ?

Voyager dans des pays en crise, est-ce dangereux ?

On le sait, les voyages deviennent une drogue : plus on y goute plus on en veut ! Mais parallèlement, le nombre de pays en crise ne cesse d’augmenter un peu partout dans le monde et il y a de fortes chances qu’une personne de votre entourage ait entendu une sombre histoire dans l’un des pays que vous vous apprêtez à visiter… Alors, faut-il avoir peur de visiter des pays « chauds » ? Est-ce plus risqué de voyager dans des pays en crise ?

J’ai eu la chance de pouvoir voyager dans différents pays qui étaient à quelques jours ou pendant mon séjour au bord de la crise… Retour sur mes 3 expériences…

Voyager dans des pays en crise : un attentat à Marrakech, quelques jours avant mon séjour…

Lorsque j’avais imaginé le Maroc et son climat agréable toute l’année ; Marrakech et la fameuse place Jemaa El Fna si vivante et vibrante… Oui mais quelques jours avant de décoller pour 1 semaine de vacances, c’est le drame : un attentat dans l’un des cafés les plus connus de la place fait plusieurs morts, touristes et locaux. J’avoue que sur le moment, je me suis dit que ça aurait pu être moi ou l’un de mes proches… J’ai hésité à annuler mon voyage…

Et puis, j’ai décollé comme prévu et j’ai décidé d’en profiter ! Bien évidemment que je suis passée sur la place où j’ai pu voir les portraits des disparus affichés sur les ruines du bâtiment mais la vie ne peut pas s’arrêter pour tout le monde et la ville comme le pays avait également besoin que d’autres voyageurs continuent leur voyage, c’est tout leur économie qui est en risque à ce moment-là.

Place Jemaa el Fna Marrakech

Mon avis sur la situation aujourd’hui : le risque 0 n’existe pas, ni à la maison ni en voyage. J’ai décidé de profiter de mon voyage malgré tout. Bien évidemment, la sécurité a été renforcée dans tous les lieux touristiques du pays suite à cet évènement, ce qui m’a convaincu de poursuivre mon périple à Marrakech, dans les souks ou dans le jardin Majorelle.

Athènes, le début de la décadence : manifestations et grève générale

C’est à Athènes où la crise du pays m’a le plus surprise, dans tous les sens du terme ! En préparant mon voyage, je me suis bien sure rendu compte que la situation économique et politique du pays n’était pas au top mais le pays restait relativement calme. Coté tourisme, Athènes est une ville qui a beaucoup à offrir tant sur le plan historique via ses monuments et ruines omniprésentes que sur le plan humain où la civilisation grecque a beaucoup apporté.

Tout se passait très bien pendant mon voyage, même si j’ai assisté à plusieurs manifestations pacifistes devant le Parlement (qui était à quelques mètres de mon hôtel) mais tout s’est compliqué la veille de mon départ d’Athènes. En réservant à l’hôtel mon taxi pour rejoindre l’aéroport, le personnel m’informe qu’il y a une grève nationale le lendemain pour répondre au gouvernement et que tous les transports seront stoppés…

Autant dire que la journée du lendemain s’annonçait mal et que la perspective de continuer mon séjour en dehors d’Athènes se réduisait… La seule solution, conseillée à demi-mots par le réceptionniste, contacter un taxi qui accepterait de nous conduire « au noir » le lendemain avec sa voiture personnelle. Un drôle de concept en effet… C’est la solution que j’ai choisie et tout s’est très bien passé même si le taxi espérait secrètement ne pas avoir de contrôle de police et de devoir justifier la présence d’étrangers dans sa voiture personnelle.

Mon avis sur la situation aujourd’hui : sur le coup, j’avais été impressionnée par tous les rassemblements ainsi que les manifestations et l’important déploiement des CRS et de la police locale pendant mon séjour à Athènes mais je ne me suis jamais sentie en danger. Aujourd’hui, quand je vois l’ensemble des problèmes que peut rencontrer le pays, je me dis que j’ai eu la chance de visiter la capitale au bon moment, juste avant que la crise ne s’abatte sur le pays. Je ne suis pas sûre que j’y retournerais aujourd’hui, un pays trop instable politiquement… mais ce choix n’engage que moi !

Thaïlande, au coeur des manifestations ou comment voyager dans des pays en crise ?

Le ton était donné bien avant que j’arrive en Thaïlande : le peuple thaïlandais se met en marche et enchaine les manifestations au coeur de Bangkok, mais bientôt ce sont toutes les plus grosses villes du pays qui vivent au rythme des évènements. Les « pour » et les « contre » la responsable du gouvernement (corrompue ou non, je vous laisse vous faire une idée…) s’affrontent à coup de rassemblements, chants et manifestations pacifistes. Les images véhiculées par les médias sont très impressionnantes par le nombre de personnes qui sont dans la rue.

Cela ne suffit pas à couper mon envie de découvrir ce pays et je m’envole pour 4 semaines de découverte de la Thaïlande, du Nord au Sud. Je n’ai eu aucun problème dans les villes du Nord, il semblait même que les évènements qui se déroulaient à Bangkok ne touchaient peu ou pas la population. Coté Sud, au niveau des îles, rien ne peut venir troubler le paradis des touristes : aucun écho 😉

Manifestations Thailande
L’une des manifestations en Thaïlande

Lors de mon arrivée à Bangkok, tous les journaux (même si je suis incapable de lire le Thaï) et toutes les TV ne parlaient que de ça, les reportages s’enchaînent et les débats politiques suivent. Je n’ai pas particulièrement senti d’insécurité même au coeur de Bangkok mais j’avoue été très impressionnée dans le quartier plus moderne de la ville, lorsqu’un rassemblement était prévu au bout d’une des artères principales : des milliers de Thaï se rassemblent dans la rue, ils affluent de toutes les rues; une vrai fourmilière !

Mon avis sur la situation aujourd’hui : il est vrai qu’avant de partir, je m’inquiétais beaucoup de la situation en Thaïlande et particulièrement à Bangkok. J’ai suivi l’évolution de la situation grâce au site du Ministère des Affaires Etrangères. Une fois sur place, constatant que la situation est bien moins critique que ce qu’on peut raconter, je me suis calmée.

Aujourd’hui, je ne regrette pas du tout d’avoir profiter de mon voyage en Thaïlande même si j’ai eu plusieurs fois eu peur par rapport aux manifestations…

Et vous, avez-vous déjà voyagé dans des pays en crise ? Comment avez-vous vécu votre voyage ?

5 (2 votes)

A propos de Elodie

Elodie

Je m’appelle Elodie et je suis l’auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d’architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

plonger avec des requins

Plonger avec des requins : une bonne idée ?

J'ai toujours eu très peur des requins mais pour autant je ressens cette envie d'entrer en contact avec eux afin de pouvoir passer au dessus de ma part...

2 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi, de toute façon qu’on soit dans notre pays ou ailleurs, le risque zéro n’existe pas donc il faut pas se priver ou annuler un voyage ! Il faut être vigilant PARTOUT, voila la règle d’or !! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *