Accueil » Carnet de voyage » France » Visiter la Villa Cavrois de Croix

Visiter la Villa Cavrois de Croix

Cette année, j’ai décidé de découvrir les richesses qui m’entourent et de visiter les alentours de Lille. Une fois n’est pas coutume, après quelques séjours en Belgique avec Dinant, la belle oubliée de Wallonie ou Namur et sa magnifique citadelle, je reste cette fois-ci en France !

À quelques kilomètres de Lille, se trouve la Villa Cavrois. Située à Croix, dans un quartier où se côtoient les maisons de maître et les constructions modernes. Le bâtiment, classé aux Monuments de France n’a rien à envier à ses voisins…

L’Histoire de la Villa Cavrois faite de hauts et de bas

La construction de la villa

La Villa Cavrois telle qu’on peut la visiter aujourd’hui n’a pas toujours été aussi resplendissante. Tout commence au début du 20ème siècle. Le Nord et plus particulièrement Roubaix et Tourcoing sont reconnues pour leur production textile. C’est dans cette région que la société Cavrois-Mahieu produit des tissus haut de gamme. En 1923, l’entreprise emploie près de 700 employés.

villa cavrois et son jardin

Comme beaucoup de riches industriels de l’époque, Paul Cavrois, le patron de la société, décide de construire une maison de famille (pour ses 7 enfants) à la hauteur de sa réussite. Paul Cavrois achète un terrain dans le lieu-dit de Beaumont (aujourd’hui dans la ville de Croix). Il contacte d’abord l’architecte recommandé par l’élite locale Jacques Gréber. Celui-ci lui propose une maison dans le même style que ses voisins : néo-régionaliste. Le projet n’aboutit jamais.

C’est en 1925, lors de l’exposition des Arts Décoratifs de Paris que Paul Cavrois fait la connaissance d’un architecte beaucoup plus novateur : Robert Mallet-Stevens. Ce dernier y avait créé le pavillon du tourisme avec notamment des arbres cubistes ! Une révolution pour l’époque !

piscine de la villa cavrois

Après une visite de la rue Mallet-Stevens que l’architecte vient de terminer à Paris, le couple Cavrois lui laisse carte blanche pour leur proposer une villa au cadre de vie sain, confortable et moderne. Seule condition : respecter le budget !

L’architecte début le projet en 1929. La villa est inaugurée lors du mariage d’une des filles de Paul Cavrois en 1931.

La Villa Cavrois, une vie mouvementée

Occupée par l’armée allemande pendant la 2ème Guerre Mondiale, la Villa a été modifiée pendant la Libération pour redistribuer les pièces d’intérieur. Avec notamment la création des appartements pour les fils de la famille.

En 1985, lors du décès de Mme Cavrois, la propriété est vendue à un promoteur immobilier. Il souhaite détruire la construction et créer un lotissement dans le parc. Abandonnée, la ville connaît alors ses heures sombres : vandalisme, squats, pillages…

vue sur la piscine de la villa cavrois

Ce n’est qu’en 2001, grâce à une association de sauvegarde que l’Etat achète la plus grande partie de la propriété. Commencent alors 13 ans d’études et de travaux pour retrouver son image de 1932, pour près de 23M€ !

La Villa Cavrois : construction et modernité

L’architecte Mallet-Stevens a construit un château moderne pour l’époque ! Des proportions immenses avec notamment 60 m de façade mais aussi une distribution via 2 ailes symétriques. La Villa s’inscrit dans la modernité de l’époque en intégrant notamment le chauffage central, un ascenseur mais aussi le téléphone ou des matériaux nobles (verre, métal, acier…)

terrasse de la villa cavrois

Contrairement à d’autres constructions, Mallet-Stevens ne se limite pas aux volumes et au gros oeuvre, il pense également à l’intégration de la décoration intérieure avec le mobilier.

piece de la villa cavrois

Le mobilier fait partie intégrante de son chef d’oeuvre comme le témoigne les éléments de cuisine parfaitement en accord avec l’arrondi de la pièce ou encore le coin feu dans le hall principal sans oublier les gigantesques baies-vitrées qui apportent de la luminosité mais aussi une vue à couper le souffle sur le jardin.

Ma découverte de la Villa Cavrois

Je vous conseille de vous rendre à la Villa assez tôt car il peut vite y avoir du monde et des groupes !

Un audio-guide sur tablette est proposé ainsi qu’un plan de la visite. Je vous conseille de ne pas suivre l’ordre et de commencer par le garage dans lequel vous pourrez visionner un documentaire d’une dizaine de minutes sur la rénovation des lieux.

interieur studio villa cavrois

Poursuivez ensuite votre visite par les pièces intérieures : le hall est magnifique, tout comme certaines pièces et chambres. D’autres paraissent plus vides et sans grand intérieur, n’hésitez pas à passer votre chemin pour prendre le temps dans les endroits qui vous plaisent le plus.

grand salon de la villa cavrois

Continuez ensuite par l’avant de la maison et sa façade immense ainsi que son “rond-point” qui permettait aux hôtes de découvrir la maison dans toute sa splendeur avant même d’y mettre les pieds !
Enfin, terminez par, ce qui est pour moi le clou du spectacle, le jardin et son miroir d’eau !

miroir d'eau de la villa cavrois

Si vous avez la chance comme moi d’avoir une journée de beau temps, vous pourrez alors profiter pleinement de la vue sur la villa, son imposante stature et son architecture moderne. Tout le jardin est aussi bien pensé que la maison en elle-même.

Le miroir d’eau qui avait été comblé par les allemands pendant la guerre (peur d’être trop facilement repéré du ciel) a repris sa place et reflète à merveille la villa.

villa cavrois vue du jardin

Je ressors ravie de ma découverte de la Villa Cavrois après près de 2h sur place. Fan d’architecture moderne, j’en ai pris plein les yeux ! Même si je suis moins fan de l’intérieur, on ne peut qu’admirer le travail de restauration énorme. Alors n’hésitez plus, et partez visiter la Villa Cavrois ! Toutes les informations sur leur site internet.

Vous connaissez la Villa Cavrois ? Vous l’avez déjà visitée ? N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, avis et coups de cœur dans les commentaires !

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Decouvrir Chartres en un week-end

Découvrir Chartres le temps d’un week-end

Sur un wee-end, j'ai pris le temps de découvrir Chartres. Sa cathédrale bien sûr, mais aussi les fresques de Bel-Air ou la maison Picassiette...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge