Accueil » Carnet de voyage » Brésil » Visiter Rio en 4 jours

Visiter Rio en 4 jours

Après m’être reposée quelques jours dans la ville de Paraty, je pars à la découverte de Rio de Janeiro. La capitale culturelle du Brésil est une très grande mégalopole qui a beaucoup à offrir. Du Corcovado au carnaval, de Copacabana en passant par le Pain de Sucre, voici mon citytrip pour visiter Rio en 4 jours.

Jour 1 : arrivée à Rio et découverte du quartier de Lapa

Rio de Janeiro constituait pour moi l’une des plus grosses étapes de mon voyage au Brésil. Connu mondialement, le carnaval de Rio est un évènement que je ne pouvais pas rater en visitant le pays. C’est donc pour passer quelques jours dans cette ambiance de folie (et c’est peu dire !) que j’ai organisé mon voyage de 4 semaines au Brésil entre Janvier et Février !

Bien que beaucoup de personnes s’inquiétaient pour moi de savoir que j’allais dormir dans l’une des villes les plus dangereuses du monde (Rio est une ville immense avec de nombreux quartiers et de nombreuses favelas. Je n’ai pas eu particulièrement de problème dans la ville bien que je sois resté aux aguets concernant mes affaires), c’est à Rio que j’avais décidé de tenter pour la première fois une nuit chez l’habitant. C’est certainement l’un des meilleurs souvenirs de mon voyage au Brésil : la rencontre avec mon hôte qui a pu me conseiller et m’aider pour préparer mes visites de la ville, mais aussi vivre le carnaval avec lui… C’est une expérience que je recommande à beaucoup de voyageurs, les rencontres avec les locaux donnent un tout autre sens à votre voyage…

En arrivant dans cette ville, j’ai été agréablement surprise par le climat bien sûr (il faisait un grand soleil le jour où je suis arrivée) mais aussi par la gentillesse des gens que j’ai croisé dans la rue pour m’indiquer comment rejoindre le lieu où j’allais dormir.

Les « Cariocas » comme on les appelle, ont vraiment l’envie de vous aider. Comme partout, il y a bien sûr des truands et des gens malhonnêtes mais la plupart des personnes que vous croiserez seront toujours ravis de pouvoir vous aider ou de vous donner quelques informations pour mieux visiter la ville.

Ayant un budget restreint pour l’hébergement, j’ai décidé pour la première fois de passer de nuit chez l’habitant : ce fut une super expérience ! J’ai été hébergée dans le quartier de Lapa, où il y a les arches ainsi que le fameux escalier de Selaron.

J’ai passé mon après-midi entre 3 monuments dans le quartier de Lapa. Les arches, d’une blancheur étincelante sous le soleil de Rio (il s’agit d’un ancien aqueduc qui supportait le tramway), sont magnifiques : elles s’étendent sur plusieurs centaines de mètres !

Arches de Lapa Rio Bresil
Les arches dans la quartier de Lapa à Rio (Brésil)

A quelques pas des arches, je me suis également approchée d’une drôle de structure qui était en fait une cathédrale très moderne, différente de ce que j’ai connu à Brasilia (la capitale souvent oubliée par les touristes !) mais tout aussi intéressante d’un point de vue architecture… Elle dénote complètement avec le reste du quartier. Elle était fermée lors de ma petite escapade mais j’aurais apprécié découvrir l’intérieur de cette drôle de structure…

Enfin, en traversant quelques rues plutôt calmes, j’ai pu admiré le magnifique escalier de Selaron (Rua Joaquim Silva), totalement réalisé en faïence. C’est une figure mythique de Rio et on ne peut pas visiter le quartier de Lapa sans y faire un détour et bien évidemment, quelques photos ! Il s’agit d’une construction de 215 marches entièrement recouverte de mosaïques multicolores. Il rend hommage à la diversité du peuple brésilien.

Escalier de Selaron Rio de Janeiro
Le fameux escalier de Selaron dans le quartier de Lapa à Rio

Après une après-midi déjà très riche en découvertes, j’appréhendais ma première soirée : sortir en tant que touriste dans les rues de l’une des villes les plus dangereuses du monde … Et pourtant j’ai adoré ! Le quartier de Lapa est connu et reconnu pour ses bars et restaurants mais aussi pour tous ces endroits où faire la fête. Si vous souhaitez vous amuser à Rio, c’est ici qu’il faut sortir !

Jour 2 : à l’assaut du Corcovado, du jardin botanique et de la plage Ipanema

J’ai poursuivi mon séjour à Rio de Janeiro en faisant la touriste (oui, j’aime bien aussi !) et en visitant quelques-une des principaux lieux de la ville :  le Corcovado, le jardin botanique, pour terminer ma journée sur l’une des plus belles plages de Rio : Ipanema. 

Après un solide petit-déjeuner pris dans un café de Lapa, je suis partie à l’assaut du Christ Rédempteur, qui domine le Mont Corcovado et toute la ville de ses 80m de haut. C’est l’un des lieux touristiques les plus visités, autant dire qu’il y avait déjà du monde lorsque je suis arrivée (ce qui rend la prise de photos parfois cocasse…).

Le Christ Redempteur sur le Corcovado à Rio
Le mythique Christ Redempteur qui surplombe la baie de Rio de Janeiro

Comme je l’imaginais, la statue est énorme et on se sent vraiment petit à ses pieds ! En revanche, la vue imprenable, à 360° sur Rio est magique ! Des favelas, aux quartiers riches, des plages aux autres attractions touristiques (pain de Sucre, Copacabana…), la vue est splendide. C’est d’ailleurs en admirant la ville que je me suis rendue compte que Rio est une mégalopole immense, très étendue avec de très nombreux quartiers qui s’étalent un peu partout et sur toutes les collines (principalement des favelas sur les collines…).

Petite découverte originale : dans le socle de la statue se trouve une petite chapelle, qui vend notamment pas mal de babioles en rapport avec le Christ Redempteur mais sachez qu’il est également possible de se marier ici. J’ai trouvé ça complètement dingue !

Il est possible de rejoindre l’entrée de l’attraction à pied depuis le centre-ville mais je ne vous le conseille pas car ça monte beaucoup et le trajet en lacet est relativement long ! J’ai néanmoins croisés des courageux sur la route, qui n’étaient pas encore prêts d’arriver ;). Si vous n’aimez pas la randonnée ou si vous n’avez pas la journée pour grimper, sachez que de nombreux vans privés vous proposent des pass aller-retour-entrée pour des prix relativement abordables. Il est impossible de monter avec sa propre voiture puisqu’il n’y a pas de parking sur place…

Après cette première visite sous une chaleur de plomb, j’ai décidé de me rafraichir à l’ombre du Jardin des Plantes (Jardim Botânico). Sur 137 hectares, près de 8000 espèces de plantes prennent vie : des plus classiques comme les palmiers ou les cactus, au plus originales comme les nénuphars géants qui s’étendent dans certaines bassins. La visite est totalement libre et le plan permet tout de même de s’orienter. J’ai passé 2h environ dans le jardin pour 7 reals. Une chose capitale à savoir : n’oubliez pas votre anti-moustiques car c’est leur terrain de jeu préféré !

Pour terminer la journée et profiter enfin des plages de Rio, direction Ipanema. C’est une des plages de la ville les plus fréquentées. Ici, pas beaucoup d’enfants car c’est LA plage des riches de la ville et surtout de la jeunesse dorée ;). Fondamentalement, ils sont comme nous, la Rolex en plus ! Elle fait partie de mes plages préférées au Brésil !

Ipanema plage Rio Bresil
Comment visiter Rio sans passer par la plage d’Ipanema ?

C’est une véritable plaisir de pouvoir profiter du soleil, de la plage (relativement calme) et surtout de l’océan pour se rafraichir avec une belle journée de marche dans la ville. J’en profite pour rester jusqu’au coucher du soleil. En me dirigeant vers le poste de sécurité 9 où les brésiliens ont l’habitude de se rassembler pour admirer et applaudir le coucher du soleil. Un moment vraiment sympa !

Coucher de soleil à Rio
Coucher de soleil sur la ville de Rio…

Jour 3 : Santa Teresa, pain de Sucre et Copacabana

Pour ce 3ème jour, je prends le temps de découvrir d’autres endroits dans la ville comme le quartier de Santa Teresa qui offre une vue splendide sur l’ensemble de la vie. C’est un des quartiers voisins de Lapa (là où je suis hébergée) et je vous conseille de visiter Santa Teresa le matin, lorsque la ville est encore calme et que les rues sont désertes. La quartier prend alors toute sa splendeur et la vue sur la mégalopole est juste magique !

Santa Teresa est le quartier bohème, accessible à pied depuis Lapa (auparavant, il était desservi par le tramway, mais un grave accident est survenu. Ce sont maintenant les bus qui prennent le relais). On pourrait le comparer à l’esprit du quartier de Montmartre à Paris : à dos de colline, ses petites rues pavées et ses restaurants typiques. Je vous conseille de prendre le temps de vous balader sans but précis dans le quartier pour mieux appréhender l’atmosphère qui s’en dégage 😉

Je décide ensuite de prendre de la hauteur de l’autre coté de la ville : direction le Pao de Açucar. Il est accessible uniquement par 2 téléphérique, avec une plateforme intermédiaire (Morro da Urca) qui permet de réguler le trafic des nombreux visiteurs mais surtout de pouvoir profiter plus longuement de la vue à couper de souffle sur Rio de Janeiro. Sur place, des restaurants, des boutiques de souvenirs et même un théâtre en plein air ! De nombreuses soirées de la Jet-Set ont d’ailleurs lieu sur le Pain de Sucre, notamment celle du Nouvel An.

Vue depuis le Pain de Sucre Rio bresil
La vue depuis le Pain de Sucre à Rio de Janeiro

Pour profiter de ces 380m de haut, prenez un bus qui indique « Pao de Ajucar » à Botafogo. Vous rejoindrez alors le 1er téléphérique Vermelho. La montée en 2 temps coute 62 reals mais c’est vraiment une attraction à ne pas rater car la vue est magnifique et il est possible de passer pas mal de temps sur les différentes plateformes : un espace extérieur avec des chaises et des bancs avec une vue imprenable sur les plages de la ville est disponible pour tous (mais souvent pris d’assaut !)

Je profite d’être dans le centre-ville pour faire un peu de shopping dans l’un des plus grands centres commerciaux de Rio : le Rio Sul Shopping Center. On y retrouve des grandes chaînes de magasins comme Nike ou Levi’s, mais j’ai surtout fait une razzia sur les tongs Havaianas (qui sont d’ailleurs beaucoup moins chères qu’en Europe, faites un stock !)

Comme la veille, je termine ma journée sur la plage. Cette fois-ci, c’est à Copacabana que je m’installe : un parasol et un transat à l’ombre ont raison de moi, j’ai fait une bonne sieste d’une heure malgré les enfants, le bruit et les vendeurs ambulants.

Copacabana à Rio au Bresil
Copacabana et ses parties de football au bord de l’eau…

La plage de Copacabana est la plage la plus connue dans le monde, mais j’avoue que ce n’est pas celle que je préfère : beaucoup (trop ?) de monde, des enfants qui hurlent partout et des vendeurs en tout genre ! La population n’est pas du tout la même que sur la plage d’Ipanema : beaucoup plus populaire et surtout c’est l’une des plages les plus proches des favelas du centre de Rio de Janeiro…

Jour 4 : les débuts du Carnaval de Rio de Janeiro

Je suis arrivée à Rio au tout début du Carnaval. C’est une ambiance particulière puisque toute la ville vit au rythme de ce carnaval mondialement connu. Je n’ai pas pu assister au carnaval dans le Sambodrome car les places étaient très chères et tous les sites indiquaient complet.

J’ai néanmoins eu la chance de pouvoir suivre le spectacle à la télévision avec mon hôte qui était là pour m’expliquer et me donner le sens du carnaval ainsi que la présentation des différentes écoles de Samba. Un vrai grand moment de partage !

Lorsque les défilés sont terminés, c’est toute la ville qui fête le Carnaval dans les rues, dans tous les quartiers ! Il ne se passe pas un soir sans avoir un défilé « local » dans la ville et surtout de très grosses soirées pour s’amuser ! Si vous ne savez pas où aller, poser la question aux cariocas qui seront ravis de vous donner leur meilleur plan et leurs meilleures adresses pour sortir !

Carnaval dans Lapa Rio
L’un des premiers rassemblements pour le carnaval au pied des arches de Lapa à Rio

Sachez que le prix des hébergements et le coût de la vie au global est beaucoup plus élevé pendant la période du carnaval, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de passer à Rio au tout début pour profiter de l’ambiance tout en ayant des prix attractifs.

J’ai quitté la ville alors que le carnaval battait son plein. Malheureusement le temps n’a pas été avec eux, il a plu beaucoup le soir du défilé les principales écoles de Samba. Je pense que le carnaval de Rio est un spectacle à voir au moins une fois dans sa vie : goût et l’ambiance de la ville, découvrir les chars magnifiques et comprendre que pour tous les brésiliens, il s’agit de bien plus qu’un simple carnaval…

Mon avis sur la ville de Rio de Janeiro

Mon bilan sur Rio de Janeiro est plus que positif ! C’est une ville hétéroclite où il se passe beaucoup de choses, où vous pouvez commencer votre journée par une visite culturelle et la finir sur la plage avec les cariocas à applaudir le coucher du soleil.

Rio reste pour moi l’un de mes meilleurs souvenirs au Brésil. Je n’ai pas pris le parti de visiter une favela même si beaucoup d’entre elles ont été pacifiées pour la Coupe du Monde de Football et prévision des JO. Je ne suis pas sûre que les visites des touristes dans les favelas apportent beaucoup. Mais si cela vous intéresse, sachez qu’il y a de nombreux guides qui pourront vous y emmener et vous expliquer l’histoire de ses bidonvilles urbains…

Continuez à rêver en lisant mes autres articles sur le Brésil :

Mes expériences insolites : ma 1ère nuit chez l’habitant en plein coeur de Rio et la visite d’un temple insolite à Brasilia.

4.5 (4 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

2 Commentaires

  1. Salut !

    Ton article est top. Nous partons le 27 janvier pour Rio !! On a loué 2 nuits dans une petite auberge dans le quartier de Lapas justement.. pour dormir chez l’habitant tu as fais du couchsurfing ? On a écrit a ps mal de personnes mais pas trop de réponses pour le moment. En tous les cas on est bien tombés par ici 🙂

    Dans l’attente de te lire,

    À bientôt !
    Maryne et Julio
    Explore le monde

    • Elodie

      Hello !
      Pour dormir à Lapas, je suis passée par AirBnB pour trouver une chambre chez l’habitant. Pas de couchsurfing car j’ai payé les nuits mais le fait d’être avec un local, c’est vraiment top !
      Je n’ai pas tenté le couchsurfing à Rio mais je pense que ca doit se trouver … Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge