Accueil » Carnet de voyage » Les villages blancs d’Andalousie : Baeza, Ubeda et Carmona

Les villages blancs d’Andalousie : Baeza, Ubeda et Carmona

L’Andalousie est une région du Sud de l’Espagne, connue notamment pour ses villages blancs. Ces petites villes fortifiées qui ont su garder un héritage historique fort. Souvent nichés dans les montagnes et les hauteurs, ils surplombent les vallées et offrent un panorama magnifique si on prend le temps d’y grimper.

Pendant mon roadtrip en Andalousie, j’ai eu la chance de découvrir les villages d’Ubeda ou de Baeza. La-haut, fini la voiture, on sort ses baskets et on part à la rencontre de ces lieux haut en couleur…

Úbeda, un village blanc d’Andalousie plein de charme…

Sur les hauteurs, surplombant des champs immenses d’oliviers, se détache la petite ville d’Ubeda, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. De son passé historique riche, la ville a su garder ses remparts construits par les Arabes pour protéger la vieille ville mais aussi de nombreux monuments de style Renaissance.

Baeza villages blancs andalousie blog voyage MSDV

Le clou du spectacle est sans conteste la Plaza Vázquez de Molina : une immense place, entourée de magnifiques bâtiments comme l’Hôtel de Ville, le Palais du doyen Ortega, la Sacra Capilla del Salvador sans oublier l’église de la ville (Real Colegiata de Santa María la Mayor de los Reales Alcázares). C’est sous un grand soleil que j’ai découvert cette place et je ne regrette pas de m’y être installée quelques instants pour faire un « point culture » avec mon guide papier (c’est toujours mieux de comprendre ce qu’on a devant les yeux…). C’est le poumon de la ville, de nombreux locaux s’y retrouvent pour discuter ou pour jouer avec les enfants.

Après avoir déambuler dans les rues pitoresques d’Ubeda, je me retrouve sur les remparts de la ville. J’en profite pour faire le tour : la vue sur la vallée et les oliveraies est juste magique. Les oliviers sont alignés sur des kilomètres et à perte de vue. A ce moment-là, la sensation d’être privilégiée m’envahit : je profite du soleil, de la vue et de l’atmosphère reposante qui se dégage dans le village.

La vue sur la vallée villages blancs Andalousie blog voyage

Après 3h passées à crapahuter dans les petites rues, je décide de laisser le village d’Ubeda dans son climat paisible et je pars découvrir un autre village blanc d’Andalousie : Baeza.

Baeza, le trésor des villages blancs d’Andalousie

À 50km de Jaén, se trouve l’un des joyaux de l’Andalousie : le village de Baeza. Au cœur de la campagne andalouse, entouré de champs d’oliviers, Baeza est le berceau des familles les plus riches de la région.

Une fois de plus, je laisse la voiture au parking pour partir à la découverte de la place principale : la place Santa Maria. Dominée par la Cathédrale (entrée à 4€), l’Université et l’Hôtel de ville. Comme je ne suis pas trop fan des Églises et Cathédrales, je me tourne plutôt vers le bâtiment de l’Université. Le patio abrite un escalier baroque très bien conservé.

villages blancs Andalousie Blog Voyage MSDV

Je continue ma visite à travers les ruelles du village. En passant par le Paseo de la Constitution, le cœur de la ville et de ses animations sans oublier les ruines de San Francisco, qui sont tout simplement en cage ! Oui, oui, ils les ont protégés de la destruction en les mettant littéralement derrière les barreaux !

La visite de Baeza sans me presser m’a pris environ 4H. C’est une ville très facile à visiter. Les principaux lieux d’intérêts sont relativement proches et la visite se fait intégralement à pied.

Carmona, un autre village blanc d’Andalousie

Sur la route, je tombe sur le village de Carmona qui me fait de l’œil du haut de sa colline. Ni une ni deux, je décide de faire un crochet pour aller découvrir ce petit village authentique. La voiture est à laisser à l’entrée de la ville, c’est plus facile de visiter à pied sur les pavés !

Je commence par entrer dans un hôtel très chic au style médiéval pour aller admirer le Parador Alcazar del Rey Don Pedro. Il s’agit d’un belvédère à la vue plongeante sur toute la campagne environnante. Un bar est à votre disposition mais les prix sont exorbitants (il s’agit d’un hôtel 4 ou 5 étoiles).

Vue depuis le belvedere villages blancs andalousie MSDV

Je décide de continuer ma route vers la place centrale (oui, je commence souvent par là pour visiter !). Le bâtiment principal est l’Alcazar de la puerta de Sevilla. Il s’agit d’une forteresse qui retrace l’histoire de la ville. N’hésitez pas à payer les 2€ de droit d’entrée pour admirer la vue sur toute la ville. La restauration des remparts est toujours en cours mais la balade est vraiment sympa !

Je termine ma visite dans les petites rues et les quartiers tranquilles de la ville. Lorsque tout est piéton, la magie opère mais lorsqu’on se retrouve avec des voitures partout, c’est beaucoup moins sympa !

Après le charme fou de ces villages blancs d’Andalousie, je reprend ma route pour rejoindre Cordoue, une ville beaucoup plus imposante qui a d’autres choses à m’offrir…

Avez-vous déjà visité ces villages blancs ? Qu’en pensez-vous ?

Retrouver le détail de mon Roadtrip en Andalousie dans les articles :

5 (1 vote)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

2 Commentaires

  1. Super article, ça fait toujours plaisir de voir un peu de chaleur ne serait ce qu’en image quand on voit le temps dehors en cette saison… !
    Louis Articles récents…Astuces pour un circuit à CubaMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge