Accueil » Carnet de voyage » Chine » Chengdu : pandas adorables et bouddha immense

Chengdu : pandas adorables et bouddha immense

Je continue ma descente de la Chine pour rejoindre Chengdu. Je ne souhaite pas particulièrement visiter la ville (surtout que c’est LA ville la plus polluée de Chine, EN-JOY) mais c’est le meilleur point de chute pour découvrir le Centre de Préservation des Pandas Géants. C’est une découverte qui me tient à coeur, et je l’attends depuis un petit moment déjà…

Le bouddha géant de Leshan

Avant d’aller faire coucou à mes amis noirs et blancs, je pars découvrir le bouddha géant de Leshan. A quelques kilomètres de Chengdu, se trouve l’un des plus grands bouddhas du monde, sculpté directement dans la roche, il domine la baie, impassible…

Vu d’en haut

Le site de Leshan est relativement étalé même si en dehors du bouddha, il n’y a pas grand chose à faire : un pagode, un temple et une grotte. On y vient pour le bouddha et c’est déjà pas mal. Le chemin nous fait arriver au niveau de sa tête et plus précisément de son oreille.

bouddha de Leshan vue d'en haut Chengdu Chine

De ce point de vue on se rend déjà compte de l’immensité de la bête ! Il est possible de faire le tour pour le voir recto/verso mais il n’y a pas à dire, il est vraiment très grand !

Vu d’en bas

Un escalier en pierre permet de descendre jusqu’à une plateforme au niveau de l’eau et aux pieds du bouddha. Prenez de bonnes chaussures car cela descend sévère et les marches sont irrégulières. J’ai beaucoup ri en voyant certaines “divas” chinoises avec leur talon de 20 cm…

bouddha de Leshan vue milieu Chengdu Chine

La plateforme du bas permet de mieux se rendre compte du travail hors norme effectué pour sculpter ce bouddha. Ces orteils sont immenses et on se sent vraiment tout petit.

Comme pour tous les lieux sacrés, il est possible de payer pour faire une prière, déposer une offrande ou tout autre acte religieux. Hey oui, le business n’est jamais loin en Chine 😉

bouddha de Leshan vue d'en bas Chengdu Chine

Les jours de beau temps, ce n’était pas mon cas, il est possible d’apercevoir depuis la plateforme la ville d’en face avec ses buildings.

La remontée est tout aussi chaotique mais sur un autre chemin. Ainsi ceux qui descendent ne croisent pas ceux qui remontent. Plutôt malin comme système.

Mon avis sur le bouddha de Leshan

Je pense avoir passé 1h30 sur le site (en sachant qu’il y a déjà 2h de transport aller-retour depuis Chengdu). Est-ce un incontournable ? A mon sens non, mais le fait de sortir de la ville et de se promener dans un parc un peu moins pollué, c’est toujours ça de pris 😉

Le Centre de Protection des Pandas Géants

C’est THE lieu que je voulais visiter. Pourquoi ? Pour les pandas bien sûr ! Parce que je ne pense n’avoir jamais vu de Panda Géant, en vrai, de toute ma vie. (Les pandas roux oui, c’est un animal qu’on peut voir en Europe déjà.)

Panda se nourrit Chengdu Chine
Petit déjeuner Panda Geant Chengdu Chine.jpg

Panda Geant posé Chengdu Chine

Ensuite, après avoir découvert le centre TAMAR au Brésil sur la conservation des tortues, j’avais hâte de voir ce que peuvent faire les chinois pour les pandas.

Je me lève donc tôt, très tôt (trop tôt ?). Car ces charmantes petites boules de poil ne sont pas très actives. Elles dorment toute la journée sauf le matin lorsqu’on leur sert leur repas (bambous en veux-tu en voilà !).

Panda Chengdu Chine
Panda Geant Chengdu

Bebe Panda Geant Chengdu Chine

J’arrive donc presque à l’ouverture du centre (vers 8h) et je me dirige vers les premiers espaces/enclos des pandas géants. Certains sont encore endormis dans leur refuge, d’autres sont déjà dehors en train de savourer…

jeune Panda Geant Chengdu Chine
Panda Roux Chengdu

Et là, comme beaucoup de touristes présents ce jour-là, je fond, je craque et je m’extasie devant ces gros nounours trop mignons. Je suis restée des heures (4h pour être précise) à naviguer entre les différents espaces des Pandas Géants, des Pandas roux mais aussi de la nurserie (rien à voir lorsque je suis passée) et de l’espace des jeunes pandas encore gauches et pas très sûrs de leur mouvements. J’ai passé un super moment à découvrir ces animaux dont je ne connaissais rien ou pas grand chose.

Panda Geant Chengdu Chine
Panda Roux Chengdu Chine

Panda Roux espiègle Chengdu Chine

C’est d’ailleurs dans les toilettes (oui, très original comme lieu), que j’en ai appris le plus. Grâce à un film sur le centre, son histoire et ses réussites. Le film est également disponible dans le cinéma Panda mais je ne l’ai vu qu’après 😉

Mon avis sur le Centre des Pandas de Chengdu

Je ne peux pas dire qu’il s’agit d’un zoo dans le sens où les espaces sont relativement grands par rapport à ce qu’on trouve habituellement. Oui, les pandas sont en captivité et nourris par l’homme. Mais le centre qui a commencé avec 6 pandas en hébergent plus de 146 aujourd’hui (en 10 ans d’existence).

En s’occupant des pandas et en les accompagnant au quotidien, ils ont réussi à recréer une population. Pour une espèce en voie de disparition, je peux dire que c’est honorable. Pour ce qui est des conditions de vie, ce n’est jamais idéal la captivité pour des animaux. Mais c’est toujours mieux qu’une extinction, non ?

Ressortie de là avec des centaines de photos (hey oui, je n’ai pas arrêté), je continue de rêver de ces jolies petites frimousses en rejoignant mon auberge dans le centre de Chengdu.

La ville de Chengdu

Globalement, c’est une très grosse ville de Chine. La plus polluée du monde. Des lignes de métros toutes neuves viennent d’être mises en place, il est donc relativement facile de se déplacer. De nombreux bus sont également présents pour rejoindre les villes aux alentours ou les activités proches de la ville (Bouddha de Leshan, Centre de Protection des Pandas…). De Chengdu, je n’ai pas vu grand-chose car je suis plutôt allée découvrir les alentours de la ville…

Danse parc Chengdu Chine

J’ai néanmoins pu passer une après-midi au People’s Park. Il s’agit de l’un des plus grands et plus fréquentés parcs de la ville. On y vient pour danser tous les styles de danse : danse de salon, hip-hop, danse traditionnelle… Mais aussi pour déguster un thé brulant le long du lac ou encore trouver l’amour dans l’une des allées envahies d’annonces de “jeunes” célibataires de la ville. Ce sont souvent les parents qui mettent une annonce pour “caser” leur progéniture. C’est assez impressionnant !

Pour le reste, je ne pourrais pas vous en dire plus. Car d’autres villes et d’autres paysages m’attendent en Chine…

Retrouvez tout mon voyage en Chine sur mon blog voyage :

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie

Je m’appelle Elodie et je suis l’auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d’architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Mon premier trek (et surement le dernier) : les Gorges du Saut du Tigre !

C'est dans le Yunnan en Chine que j'ai réalisé mon premier trek : le Trek des Gorges du Saut du Tigre. Retour sur cette expérience et conseils pour ce trek.

2 Commentaires

  1. Ton recit de voyage est franchement genial!!!
    je suis en train de reflechir à partir en chine moi aussi! et je n’ai rien trouvé de mieux que ton blog pour m’aider dans la preparation!!! tip top! Merci!

    • Elodie

      Hello Audrey,

      merci pour ton soutien et tes encouragements, ça fait chaud au coeur !
      La Chine est un voyage à part entière. Il faut y être préparée mais pas trop ! Si mon blog peut t’aider à te préparer, alors c’est mission accomplie pour moi 😉

      Merci à toi de me suivre dans mes aventures en Chine et ailleurs !

      Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *