Accueil » Carnet de voyage » Chine » Découvrir la Grande Muraille de Chine

Découvrir la Grande Muraille de Chine

J’ai décidé de découvrir la Grande Muraille de Chine depuis Pékin (retrouver mon carnet de voyage à Pekin). De nombreux tours et guides vous permettent de faire une excursion d’une journée. Pour ma part, j’ai décidé d’y aller par mes propres moyens : moins cher et plus sympa !

Commencer par faire un choix pour découvrir la Grande Muraille de Chine

Pékin est l’un des principaux points d’accès à la Grande Muraille de Chine. C’est également dans cette région au Nord de la capitale que la Muraille est la mieux conservée. Comment résister à cette tentation ? J’ai cédé !

muraille-de-chine-pres-de-pekin muraille de Chine

3 sections sont accessibles depuis Pékin. J’ai décidé de prendre la plus éloignée. En effet, je pense que la majorité des tours et des touristes sur-optimisent leur trajet pour découvrir la Grande Muraille et se rendent donc sur la portion la plus proche dePékin (plus rapide et plus facile).

Je préfère donc m’éloigner davantage de Pékin, même si je dois passer un peu plus de temps dans les transports, si c’est pour être tranquille sur la Muraille, c’est tout bénéf !

Découvrir la Muraille de Chine à Jinshanling

Depuis Pékin, il faut prendre un bus touristique à l’arrêt de bus de Dongzhimen Wai (qu’on peut rejoindre en métro) à destination de Jinshanling. En 2h, le trajet est fait et je me retrouve devant la Main Gate. Impossible de la rater tellement elle est immense.

J’achète mon ticket et je rentre dans le parc. Plusieurs chemins mènent à divers portions de la Muraille. Les plans sont clairs et on ne peut pas trop se tromper. Je décide de prendre le 1er chemin sur la gauche du téléphérique.

grande-muraille-de-chine muraille de Chine

C’est le plus long (et le plus difficile à grimper) car on rejoint la Muraille relativement haut ! Mais l’effort en valait le coup car la vue est splendide sous un soleil radieux ! On oublierait presque qu’on attaque le début de l’hiver…

Sachez que tous les chemins sont très bien balisés, impossible de faire du hors piste. Néanmoins, avec le nombre de petites marches, pas toutes la même taille, de creux et de bosses, je vous conseille des chaussures de randonnée ou de bonnes baskets.

Crapahuter sur la Grande Muraille de Chine

Après une première session de contemplation, je décide de continuer à marcher sur la Muraille. Après tout, je suis là pour ça ! Bon plan, mon chemin est majoritairement en descente, c’est donc moins fatiguant pour moi que pour les quelques autres personnes croisées dans l’autre sens… (ça a donc du bon de prendre le 1er chemin dès le départ).

La portion est mi-refaite ni-naturelle. Alors parfois, il faut descendre ou remonter plus doucement car les marches ne sont pas régulières mais globalement, ce n’est que du bonheur !

marcher-sur-grande-muraille-de-chine muraille de Chine

J’ai 5h pour rejoindre un autre chemin qui descend à la station pour reprendre mon bus. C’est largement suffisant ! J’en profite donc pour faire un max de photos mais aussi déjeuner en plein soleil sur l’une des tours de la Muraille sans oublier une petite sieste au soleil sur l’un des murs… Ma portion ne fait que quelques kilomètres et j’arrive au chemin qui me descend (beaucoup plus rapide que celui pris le matin, surtout en descente !).

Quand je me dis qu’elle a été entièrement construite à la main par des centaines de milliers de personnes et que des centaines de soldats ont eux aussi monté et descendu ces marches avec leur armes et leur armures, je suis épatée !!!

Bilan de ma découverte de la Grande Muraille de Chine

Je suis ravie d’avoir choisi la portion la plus éloignée car je n’ai pas croisé beaucoup de monde. J’ai donc pu profiter à fond pour faire des photos sans être bousculée ! Un vrai bonheur ! Chacun va à son rythme sur la muraille, on peut faire des pauses un peu partout pour souffler ou tout simplement profiter de la vue à couper le souffle sur la vallée.

vue-sur-la-muraille-de-chine muraille de Chine

L’accès via le bus est assez facile et beaucoup moins cher que via une agence ou un tour organisé par une auberge.

Les accès à la Muraille sont plus ou moins faciles mais concrètement, pas besoin d’avoir une condition physique de dingue pour y grimper et prendre du plaisir !

Mon escapade sur la Muraille de Chine n’aura pas duré 12h. Je rentre cependant avec de belles images plein la tête et une envie de découvrir d’autres merveilles du monde…

Petit plus : sachez qu’il est possible de dormir au pied de la Muraille près de la Main Gate. Cela permet de profiter du lever et du coucher du soleil, le parc est ouvert de 3h à 22h !

4 (2 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Mon premier trek (et surement le dernier) : les Gorges du Saut du Tigre !

C'est dans le Yunnan en Chine que j'ai réalisé mon premier trek : le Trek des Gorges du Saut du Tigre. Retour sur cette expérience et conseils pour ce trek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge