Accueil » Carnet de voyage » Que manger en Thaïlande ?

Que manger en Thaïlande ?

Lors de la préparation de mon voyage en Thaïlande, j’avais plusieurs craintes : une peur des insectes, une inquiétude sur le fait de ne pas comprendre ou se faire comprendre en anglais et surtout une grosse angoisse sur la possibilité de manger en Thaïlande, sainement sans être malade !

En effet, je suis très difficile en ce qui concerne la nourriture et exigeante également sur l’hygiène. Autant dire qu’entre les brochettes qui cuisent des heures en plein soleil et la vaisselle faite directement dans les cours d’eau, il a bien fallu fermer les yeux ! Mais alors, de quoi ai-je pu me nourrir pendant presque 4 semaines en Thaïlande ?

Du riz : un aliment à manger en Thaïlande, presque à tous les repas

Il s’agit de l’aliment de base de la cuisine Thaïlandaise et de l’Asie du Sud-Est plus globalement, le riz est omniprésent dans tous les restaurants mais aussi dans les plats servis dans la rue. C’est donc une excellente nouvelle pour moi car avec le riz, on ne risque pas grand-chose. Au pire, il est trop cuit mais ce n’est pas vraiment un problème.

J’ai donc découvert le riz collant, un vrai concept en Thaïlande, avec du riz qui colle au doigt et qui cale bien l’estomac. Vendu un peu partout en petit sachet, c’est assez drôle à manger, à toute heure et surtout pour seulement quelques bahts ! Si vous avez des doutes, faites des réserves car vous ne risquez rien et il n’a aucun goût particulier, du riz comme on peut en trouver en France !

Fried Rice plat Thailande blog voyage
Source

J’ai alterné le riz collant avec des plats de « Fried Rice » (« riz frit »). Tantôt avec quelques morceaux de poulet, tantôt avec des petits légumes. Il s’agit d’un plat populaire de riz cuisiné avec des légumes coupés en petits morceaux et quelques morceaux de poulet. J’ai souvent vu des oignons, des œufs cuits en omelette, du tofu (sans trop de goût) et des carottes, plus rarement des concombres et des tomates. C’est un plat qu’on trouve partout dans le pays, relativement complet et à un prix très accessible. Une assiette me rassasiait complètement pour un repas.

Pour manger en Thaïlande, impossible de rater les Pad Thai

C’est l’autre plat avec lequel je me suis nourrie en Thaïlande : les Pad Thaï. Chaudement recommandé par mes proches avant mon départ, c’est dès mon 1er repas que j’ai pu déguster cette spécialité populaire.

À base de nouilles de riz (comme des pâtes classiques mais translucides), c’est un plat cuit également à l’huile dans un wok. Au menu, des œufs brouillés, des graines, du tofu émietté et selon les endroits, du poulet, des cacahuètes et de la coriandre.

Pad Thai plat Thailande blog voyage
Source

On en trouve partout dans le pays, surtout dans des stands de rue. Très accessible en terme de prix, je vous recommande de bien spécifier « not spicy » (non épicé). En effet, même en le précisant, je me suis retrouvé une fois avec un plat impossible à manger en Thaïlande tant les épices étaient présentes… Ça a beaucoup fait rire le vendeur et les locaux !

Goûtez les brochettes de viande !

S’il y a bien un aliment sur lequel j’avais le plus de doute, c’est bien la viande. En effet, le respect de la chaîne du froid étant déjà plus que douteux dans l’ensemble du pays; encore plus lorsqu’il fait 40°C, j’ai d’abord mis de coté toutes les brochettes proposées dans les restaurants locaux et les vendeurs de rues.

J’ai fini par me laisser tenter un soir, alors que les brochettes de poulet semblaient être très (trop ?) cuites sur un barbecue de fortune…

Manger en Thailande brochettes

Je n’ai alors pas été déçue : la viande est très bien cuite (le poulet n’était pas rose !) et avait un bon goût mariné avec quelques épices. Pas besoin de sauce, cela se déguste du bout des doigts. Il y en a d’ailleurs pour tous les goûts. Du poulet et d’autres types de viandes (trop suspectes pour moi 😉 ), au curry, aux herbes, nature…

Au final, il n’y a aucun problème pour manger en Thaïlande. Même lorsqu’on est difficile comme moi mais aussi lorsqu’on a des principes sur l’hygiène. La nourriture de rue est vraiment bonne et je n’ai eu aucune mauvaise surprise ! Mon conseil : allez sur les stands où les locaux vont…

Et vous, qu’avez-vous mangé en Thaïlande ? Avez-vous goûté les spécialités locales ?

Retrouvez d’autres articles sur la Thailande dans mon blog voyage comme mes 3 plus belles découvertes en Thaïlande !

5 (1 vote)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

12 Commentaires

  1. Article soigneusement rédigé! Merci pour ces infos bien précieuses !!!
    Par contre, je dois avouer que les ingrédients dans les plats thaïlandais sont moins bien harmonisés que ceux du Vietnam, en particulier la salade de papaye 🙁

  2. excursions au Vietnam

    Ça fait du bien de pouvoir se rassurer avant de partir et déjà de se mettre dans l’ambiance du pays avec les photos et les descriptions. Merci pour l’article !

    • Elodie

      Effectivement, maintenant tout le monde peut partir tranquille, même les plus inquiets sur la nourriture ! Il est tout à fait possible de manger et même de très bien manger en Thaïlande !

  3. Vietnam Original Travel

    Les épices des plats thailandais ; il faut faire attention aux dosages !
    C’est très bien que malgré le fait que vous soyiez « difficile » vous avez réussi a vous nourrir la-bas

    • Elodie

      Effectivement le dosage des épices dans la cuisine Thaïlandaise n’est pas toujours évident ! Les locaux ne se rendent pas toujours compte que nous n’avons pas les mêmes goûts, mais dans l’ensemble, on arrive toujours à bien manger !

  4. Limiter la gastronomie thaïlandaise au fried rice et au fried noodle. T »as pas l’impression d’être passée à côté de quelque chose là ?

    • Elodie

      Hello,

      je ne dis pas que la gastronomie Thaïlandaise se résume à ces plats-là.
      Au contraire, il y a beaucoup de choses à goûter en Thaïlande.

      En revanche, pour les personnes plus « difficiles » sur la nourriture, il est tout à fait possible de bien manger sur place.

  5. Manger un plat sans piment en Thaïlande, c’est comme manger un plat sans sel en France: c’est passer totalement à côté du goût !

  6. Comme j’y pars deux mois, je me renseigne pas mal et j’avais peur de pas aimer mais vue les ingrédients, je pense que je vais adorer, j’ai hâte 😀
    Jenny – JDroadtrip Articles récents…Les bonnes adresses où manger à CracovieMy Profile

    • Elodie

      Hello,

      moi qui suis difficile, j’ai réussi à manger tout le temps ! Y’a vraiment du choix partout donc ce n’est pas un problème au final ! Bon voyage pour tes 2 mois alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge