Accueil » Carnet de voyage » Cambodge » Comment visiter les Temples d’Angkor à Siem Reap ?

Comment visiter les Temples d’Angkor à Siem Reap ?

Dernière étape de mon joli voyage au Cambodge : les Temples d’Angkor à quelques kilomètres de Siem Reap. Etape incontournable de mon périple, c’est surtout une manière de finir en beauté en gardant le meilleur pour la fin. En effet, mon séjour au Cambodge m’a fait découvrir beaucoup de choses. Mais les mythiques temples d’Angkor constituent la cerise sur le gâteau ! Comment visiter les temples d’Angkor à Siem Reap ? Ma réponse dans cet article !

Mes conseils pour visiter les temples d’Angkor à Siem Reap

3 jours de visites intensives des temples d’Angkor répartis sur 5 jours

Pour cette dernière grosse étape de mon voyage au Cambodge, j’ai décidé de prendre mon temps et surtout de profiter au maximum de la région. J’ai donc passé 5 jours à Siem Reap. Il s’agit de la ville la plus proche des temples d’Angkor, où on trouve notamment toutes les offres d’hébergements.

Entree Temples Angkor Cambodge

J’ai donc décidé de visiter les temples d’Angkor sur 3 jours non consécutifs. En effet, entre les levers de soleil, la chaleur écrasante de la journée et les couchers de soleil, je ne souhaitais pas trop m’épuiser. Et surtout, je voulais prendre le temps !

Comment visiter les temples d’Angkor ? Les moyens de transports

C’est l’une des questions clés de votre voyage à Siem Reap. Allez-vous découvrir les temples en mini-van ? En tuk-tuk ? En scooter ou en vélo ?

Autant dire qu’il y a des centaines d’offres, toutes plus extravagantes les unes que les autres. Pour ma part, j’ai préféré garder ma liberté en visitant sans un groupe et sans guide. Exit donc le mini-van ou le tuk-tuk qui décide de ton parcours.

elephants Temples Angkor Cambodge

C’est principalement en vélo que j’ai choisi de visiter les temples. Même si c’est assez physique car les températures grimpent très haut, c’est une très jolie promenade au cours de la journée… Et en vélo, j’ai vraiment pu aller partout pour découvrir de tout petits temples que personne ne va voir… Autant dire que j’ai adoré ! Et en plus, la location était offerte par mon hébergement !

En revanche, pour ma dernière journée (voir le programme plus bas), je suis passée à un scooter pour aller découvrir des temples plus loin. Pour ceux-là, impossible d’y aller en vélo. C’est donc avec une location de scooter entre 10 et 15$ que j’ai pu prendre la route, les cheveux au vent…

Comment gérer les tickets pour visiter les temples d’Angkor ?

Même si les lieux sont mythiques, le prix des tickets pourra en décourager quelques-uns. Mais il serait dommage de passer au Cambodge sans découvrir les temples d’Angkor. C’est comme visiter Paris pour la première fois et ne pas aller voir la Tour Eiffel, c’est dommage !

Depuis Février 2017, la billetterie est sur la route 60, près du Angkor Panorama Museum. Vous pourrez acheter vos tickets pour le jour même dès 5h du matin, ou celui pour le lendemain à partir de 17H (jusqu’à 17H30).

Pour éviter de devoir faire un détour dès le 1er matin, je suis allée acheter mon ticket la veille, en tuk-tuk, vers 17H. Tout est très bien organisé.

Elo arbre Temples Angkor Cambodge

Chaque ticket est nominatif et personnel (avec votre photo dessus). Il peut vous être demandé à chaque entrée sur le site mais aussi à l’entrée des temples. Autant dire qu’il vaut mieux ne pas le perdre ! Le ticket 3 jours (62$) est valable sur une semaine. Cela vous laisse donc la possibilité d’avoir des jours off, sans visite pour se reposer (et ne pas faire une overdose de temples !). C’est le choix que j’ai fait. Croyez-moi, ces jours off sont vraiment la bienvenue !

Sachez également que toutes les entrées sur le site après 17H30 sont libres et gratuites. Les temples étant fermés, c’est plutôt pour vous permettre d’admirer le coucher de soleil sur Angkor Wat notamment. Une belle expérience pour se mettre dans le bain !

Comment visiter les temples d’Angkor sans trop de monde : faire l’inverse des groupes

C’est l’une des questions les plus posées par les voyageurs. Malheureusement, il n’y a pas d’itinéraire magique pour vous permettre de visiter seul. Mais il est possible d’éviter la foule et d’en profiter un maximum.

Telephone Angkor Wat Temples Cambodge

Beaucoup de personnes et de groupes visitent les temples d’Angkor sur une journée. Autant dire qu’ils ne vont voir que des temples du Petit Circuit, et uniquement les plus connus. Pour éviter la cohue, vous pouvez soit commencer votre visite très tôt, soit visiter pendant que les groupes mangent (entre 12 et 14h environ). Soit faire le circuit en sautant le 1er temple pour garder un temps d’avance ou alors faire le circuit en sens inverse : histoire de les croiser qu’une seule fois sur le parcours !

Ma visite des temples d’Angkor

Où aller pour admirer le coucher de soleil sur les temples d’Angkor ?

Direction le Angkor Wat ! C’est le meilleur spot ! Mais c’est aussi le plus prisé ! Et autant dire que les bonnes places sont chères ! Que ce soit à l’intérieur du temples dans les jardins ou à l’extérieur au bord de l’eau.

En revanche, c’est l’un des plus beaux spectacles que j’ai vu au cours de mon voyage au Cambodge. L’ambiance devient particulière. Même s’il y a beaucoup de monde, le foule semble chuchoter pour laisser place à ce spectacle naturel. La lumière descend progressivement. L’architecture des lieux reprend son caractère mystique. Alors que les couleurs semblent s’amuser dans le ciel, le caractère fort et puissance de l’époque Khmer reprend ses droits. La pierre s’assombrit. Et à la nuit tombée, Angkor Wat reste l’unique gardien des lieux, sa forme s’estompera progressivement… Mais même dans le noir, il veille…

Quel temple choisir pour le lever du soleil ?

A nouveau, direction Angkor Wat. Comme c’est l’un des temples les plus accessibles depuis la ville. Il est plus pratique de s’y rendre même lorsque le jour n’est pas levé (surtout si vous êtes en vélo !). De plus, c’est le seul temple à ouvrir à 5H, alors que les autres commencent à 7H30.

Au choix, soit vous voyez le soleil se lever derrière Angkor Wat qui sera alors en ombre chinoise, soit vous allez de l’autre coté pour voir la façade s’illuminer petit à petit. J’ai eu la chance de pouvoir faire les 2. Et c’est magnifique partout ! Mais il y a beaucoup moins de monde sur la Porte Est (la façade s’illumine), ce qui est très appréciable si comme moi vous n’êtes pas du matin !

1er jour aux Temples d’Angkor : c’est parti pour le Grand Circuit

5h du matin, me voilà en train de pédaler sur les petites routes de Siem Reap, dans le noir, à la lumière d’une petite torche, pour rejoindre Angkor Wat. C’est mon premier lever de soleil, celui qu’on apprécie le plus en général. Alors oui, il se mérite ! Pédaler sur un petit chemin de terre non éclairé, juste à la lumière d’une torche… Se faire doubler par des tuk-tuks parfois de très prêts…

Mon premier lever de soleil sur Angkor Wat : un coté « pile » au top !

J’arrive finalement 30 min plus tard. Toujours vivante et sans accro !

Je m’installe tranquillement juste à coté du pont, près de l’entrée d’Angkor Wat. Aujourd’hui, j’assiste au spectacle depuis l’extérieur, avec une jolie foule déjà debout depuis l’aurore, comme moi. J’ai le temps de prendre mon petit-déjeuner avant que le soleil ne daigne montrer le bout de son nez. C’est un moment assez particulier. On devine la forme de cet immense temple sans pour autant le discerner correctement. On sait qu’il est là, tout proche mais il n’est pas encore temps pour lui de sortir de son ombre…

lever de soleil angkor wat temples Cambodge

Lorsque ce spectacle naturel début, c’est juste sublime. Petit à petit, le dessin du contour d’Angkor Wat apparait … D’abord furtivement, il faut se concentrer pour voir apparaitre les premières ombres. Puis c’est la révélation incessante au fil des minutes qui défilent ! Les tours apparaissent, immenses et majestueuses. Elles dominent largement tout le temple et l’ensemble du site. Puis les lumières du petit jour descendent petit à petit sur le reste d’Angkor Wat pour le dévoiler intégralement. Comme une naissance et une renaissance quotidienne… Il apparait comme les plus grands, tout en douceur, tous les matins. Un spectacle dont on ne se lasse pas !

C’est parti pour le Grand Circuit !

Après cette jolie parenthèse hors du temps, je rentre dans le vif du sujet ! Je reprends mon vélo pour démarrer sur le Grand Circuit.

J’arrive parmi les premiers visiteurs devant le temple Preah Khan. Il n’est pas encore ouvert mais j’en profite pour m’équiper : pantalon long et épaules couvertes. Enfin, à 7H30 j’entre dans mon premier temple d’Angkor. Les sensations sont étranges, depuis le temps que j’en rêvais ! J’ai toujours cette impression d’être dans un rêve, que tout autour de moi n’est que le fruit de mon imagination. Et pourtant, les roches, les pierres et toutes ces structures sont bien réelles. Vieilles de milliers d’années, elles sont le vestiges de l’empire Khmer.

couloir Angkor Wat Temples Cambodge

Coup de chance, nous sommes peu nombreux ce matin là à découvrir ce temple. Je peux donc prendre mon temps, visiter tranquillement tout en ayant personne sur mes photos ! Après 1h de visite, je ressors ravie de cette première expérience. Les fresques sont magnifiques et tous les recoins ont un certain charme. Aucun parcours n’est défini, je suis donc libre de crapahuter un peu partout, dans les couloirs, sur les plateaux ou dans les jardins. D’aller et de revenir sur mon chemin, en croisant de temps en temps d’autres « explorateurs ». J’ai le sentiment d’être en parfaite liberté dans ce monde que je ne connais pas. Mais je suis prête à découvrir tout ce que les temples d’Angkor ont à m’offrir.

Le Grand Circuit, un parcours riche

J’enfourche à nouveau mon vélo pour continuer mon parcours sur le Grand Circuit. Je croiserai finalement assez peu de monde pendant toute ma matinée de visite. Pourtant les temples sont tous plus beaux les uns que les autres. De Pre Rup en passant par Ta Som et East Mebon. Je profite d’être tranquille pour faire des pauses régulièrement car la chaleur devient de plus en plus écrasante. Et même le fait de pédaler à un rythme très tranquille devient un effort en soi. Heureusement, j’ai prévu des vêtements légers pour pédaler et beaucoup d’eau. D’ailleurs, j’ai toujours trouvé de quoi me ravitailler tout au long du parcours.

Statue Temples Angkor Cambodge

Après un déjeuner pic-nique sur les bords du lac Sras Srang, je continue ma route sur le Grand Circuit. Direction Banteay Kdei, Bat Chum et Prasat Krava. Mais finalement, c’est en fin de journée que le clou du spectacle apparait : Angkor Wat !

Ma visite du mythique Angkor Wat

C’est certainement le temple le plus connu des temples d’Angkor. C’est également lui qu’on retrouve sur de nombreuses photos et cartes postales lorsqu’on évoque les temples d’Angkor ou tout simplement le Cambodge ! Alors Angkor Wat, c’est tout un symbole. Si bien que lorsque je me suis retrouvée devant lui en cette fin d’après-midi, je n’y croyais toujours pas… Il était pourtant là, dressé fièrement devant moi. Aussi beau que sur les photos mais avec un caractère beaucoup plus puissant qu’on ne peut l’imaginer…

Angkor Wat reflet Temples Cambodge

J’avais compté 2 heures de visite et je ne me suis pas trompée ! Il y a tellement de choses à y voir. Et elles méritent toutes qu’on prenne le temps. Entre les couloirs aux fresques étendues sur des kilomètres, aux jardins où règnent les singes en maître ou encore les deux tours dans lesquelles il est possible de grimper. Pensez à faire la queue assez tôt dans l’après-midi sous peine ne vous voir privé de grimpette !

Mon ressenti sur Angkor Wat

Visiter Angkor Wat, c’est réaliser un de mes rêves. Alors comme les enfants, j’ai pris le temps de savourer chaque pas, chaque recoin. D’admirer toutes les structures. Mais surtout de sentir cette ambiance si particulière qu’il y règne. Pour peu qu’on prenne le temps de se poser quelques instants loin du tumulte et du brouhaha des groupes qui visitent au pas de course.

Angkor wat tours Temples Cambodge

C’est par les jardins que je termine ma visite d’Angkor Wat. A attendre le fameux coucher de soleil. Une fois encore, mieux vaut bien choisir sa place car les lieux se remplissent très vite !
Tout comme celle du matin, l’expérience est juste magique. Le ciel se pare de ses plus belles couleurs alors que le temple semble de plus en plus impressionnant lorsqu’il s’enfonce dans la pénombre. Tel un géant qui reprend vie à la nuit tombée, Angkor Wat a encore gagné en puissance au fur et à mesure que la lumière s’éteint. Et c’est devant ces splendides images que je le laisse s’endormir paisiblement jusqu’à demain matin…

Je quitte les lieux avant qu’il ne fasse totalement noir, pour rejoindre mon hôtel en vélo. Je rentre totalement ravie et excitée par cette journée de visite des temples d’Angkor. J’en ai pris plein les yeux toute la journée. Et malgré les 38km de vélo de la journée, j’ai hâte d’y retourner le lendemain ! Les Temples d’Angkor, c’est finalement pire qu’une drogue pour moi, j’y ai gouté, j’ai adoré et j’en redemande !

Jour 2 aux temples d’Angkor : lever de soleil et petit Circuit

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne ! Pour ce 2ème jour de visite dans les temples d’Angkor, j’embarque mon vélo, ma lampe pour un nouveau lever de soleil sur Angkor Wat !

Nouveau lever de soleil sur Angkor Wat : coté face !

Aujourd’hui, il n’y a personne du coté de la Porte Est pour admirer le lever de soleil. C’est un rendez-vous en tête à tête entre le soleil et moi, avec pour décor le majestueux Angkor Wat. Et autant dire que ce matin là, je ne suis pas déçue non plus !

Lever de soleil Angkor Wat Temples Cambodge

Le temple semble sortir du sommeil tout doucement. S’éveiller au fur et à mesure sur la lumière l’illumine. Tous les détails de la façade apparaissent petit à petit. Il se dresse devant moi, fièrement et, c’est toute sa splendeur qui me saute au yeux. Il est immense, majestueux et respectable. Un véritable roi sur ce site des temples d’Angkor. Un roi qu’on admire, qu’on respecte mais surtout un roi qui tous les matins illuminent tous les yeux des voyageurs…

Aujourd’hui, c’est Petit Circuit, mais en sens inverse !

Pour cette deuxième journée de visite, c’est sur le Petit Circuit que je vais pédaler toute la journée. Petite subtilité : j’ai décidé de le faire à l’envers. Pour éviter les groupes au moins sur la moitié de la journée ! En effet, la plupart des groupes ne font que le petit circuit en 1 journée et ils tournent tous dans le même sens… Alors autant aller en sens inverse !

Ta Phrom, tant attendu !

J’attaque ma journée par l’un des temples que j’attendais la plus au cours de ma visite des temples d’Angkor : Ta Phrom !

Rendu célébre par Indiana Jones mais surtout par Lara Croft dans Tomb Raider. C’est un temple différent des autres. En effet, il a été laissé dans un état proche de celui de sa découverte. Perdu au milieu d’une forêt qui a repris ses droits petit à petit. Il s’agit d’un joli mélange de pierre et de végétations. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des arbres à l’intérieur des pièces du temple. Le spectacle est juste magnifique.

Nature Ta Phrom Temples Angkor Cambodge

Ce temple fait ressortir en moi ce petit coté aventurier (pas du tout développé d’ailleurs). Je m’imagine sur les traces de Lara Croft. Ce qu’on peut ressentir dans ce type d’endroits, où tout est vierge lorsqu’on y pose les pieds. Un sentiment de découverte, d’être parmi les premiers à en prendre plein les yeux…

Alors forcément, aujourd’hui, c’est un peu différent. Je ne suis qu’une voyageuse, avide de découvertes, déambulant sur les chemins balisés du temple… En effet, la visite se fait très facilement selon un parcours défini. Heureusement pour moi, nous ne serons pas nombreux à découvrir Ta Phrom ce matin là. En revanche, c’est à ma sortie que j’ai croisé beaucoup de groupes qui arrivaient !

Angkor Thom : la Terrasse des éléphants et la Terrasse du Roi Lépreux

Je continue mon parcours sur le Petit Circuit pour rejoindre Angkor Thom. Il ne s’agit pas d’un temple à proprement parlé mais d’un ensemble de temples et de constructions Khmer. C’est dans un espace immense que chacun est libre de déambuler. C’est ici que je croiserai d’ailleurs beaucoup de monde. Les mini-van ont de grands espaces pour s’arrêter, idem pour tous les tuk-tuk qui se rassemblent. Je finirai par trouver un petit coin pour poser mon vélo entre tout cette cohue.

Terrasse des elephants Temples Angkor Cambodge

Je commence par la terrasse des éléphants et dans sa continuité la Terrasse du Roi lépreux et enfin le temple Phimeanakas. Toutes les structures, galeries et couloirs sont superbement sculptées, c’est un vrai régal de se balader dans les petites coursives à l’abri du soleil ! Le fait de marcher dans ces petits couloirs m’ont vraiment plongée dans cet univers si particulier des Khmers. Comme si le fait d’être entourée de toutes ces chefs d’oeuvres me transportait des milliers d’années en arrière…

Sculptures Temples Angkor Cambodge

Après une pause sandwich improvisée depuis les temples, je m’attaque maintenant aux 2 temples les plus impressionnants des lieux. Ceux qui me faisait de l’oeil depuis mon arrivée. Ceux qu’on ne peut pas ignorer tant ils en imposent…

Baphuon & Bayon règnent en maitre sur cet espace

Baphuon est un temple immense sur lequel on peut grimper pour rejoindre son sommet. Autant dire que ce n’était pas forcément une bonne idée sous la chaleur de midi. Mais l’avantage, c’est qu’il y a personne ou presque ! Mon seul regret reste la conservation du temple : il est détruit pour une grande partie et le bouddha couché s’est effondré. Dommage, je reste un peu sur ma faim pour le coup !

Mon plus gros coup de coeur pour Bayon

En revanche, le temple Bayon tient toutes ses promesses ! Malgré un monde de dingue et un soleil de plomb (il est 13H), il reste l’un de mes temples préférés ! Il est notamment connu pour ses 216 visages sculptés dans la pierre, répartis un peu partout dans le temple. C’est le temple central de la cité royal d’Angkor Thom.

Bayon temples Angkor Cambodge
visage bayon temples Angkor Cambodge

Tous ces visages, orientés vers toutes les directions lui confère une atmosphère mystérieuse et énigmatique. Que veulent exprimer tous ces regards ? Qui regardent-ils ? Se regardent-ils entre eux ? Que doit-on comprendre de tous ces regards ? Autant de questions qui sont restées sans réponse dans ma tête mais qui n’ont pas pour autant gâché la visite.

La qualité de conservation des visages, la structure si particulière avec ses tours et toutes ces sculptures en font un temple hors du commun. Et certainement mon plus gros coup de coeur de ma visite dans les temples d’Angkor.

Je me suis à nouveau sentie un peu comme à la maison dans Bayon. En effet, aucun chemin à respecter ni de sens de la visite. Je peux grimper où je veux sans devoir suivre les très nombreux groupes qui se sont donnés rendez-vous. Je préfère alors me trouver un petit coin tranquille pour me poser. Et admirer cette construction si particulière. Ma visite sera également égayée par les nombreuses anecdotes et explications données dans toutes les langues par les guides. Une véritable cacophonie !

Fin de journée aux Temples d’Angkor

Après ce bon bain de foule, il est tant de rentrer. Les 26 km de vélo de la journée, ajoutés à la fatigue du jour 1 ont raison de moi. Je préfère rentrer à l’hôtel pour me reposer (et profiter de la piscine). Et oui, pour éviter de saturer sur la visite des temples d’Angkor, je préfère m’arrêter là pour prendre une pause. Pour mieux repartir pour ma visite du 3ème jour.

3ème jour dans les temples d’Angkor, je m’éloigne de Siem Reap

Pour ma dernière journée de visite, c’est en scooter que je décide de m’éloigner de Siem Reap pour découvrir les temples non accessibles en vélo. Et pour cause, ils sont situés à 1h de route dans la jolie campagne qui borde Siem Reap.

Elo Ta Phrom Temples Angkor Cambodge

Exit le lever de soleil et bienvenue à une véritable nuit pour être en forme ! Au menu, Banteay Srei, considéré comme le temple des femmes. Mais aussi les temples de Roluos dédiés à Siva.

A la découverte de Banteay Srei

C’est à 40km au Nord de Siem Reap que j’ai rendez-vous avec le temple des femmes. Il s’agit de Banteay Srei, construit essentiellement avec des pierres roses, d’où son coté féminin. Cette impression d’un temple dédié aux femmes est accentuée par les nombreux détails, décors et sculptures réalisés avec une grande finesse. Un style très féminin en effet qui me plait beaucoup.

Banta Srey temples Angkor Cambodge
entree banta srey temples Angkor Cambodge

Ici, je me sens clairement dans mon élément. Des dessins délicats et très précis, des représentations soignées. On est bien loin du coté immense et imposant d’Angkor Wat ou des visages magiques et mystiques de Bayon… Ici, tout est dans les détails, la subtilité et la légèreté. C’est d’ailleurs toute une atmosphère qui s’en dégage. Un sentiment de bien-être m’envahie. Ici, je me sens bien, tout simplement.

Direction les temples Roluos pour finir la journée

Cette fois-ci, je pars en direction du Sud de Siem Reap. Après un déjeuner rapide dans un petit coin tranquille. Et quelques détours signés Maps.me, j’arrive à destination. Il s’agit d’un ensemble de temples : Preah Kô, Lolei et Bakong.

Elo couloir Temples Angkor Cambodge

Ils ont la particularité d’être dédiés à la déesse Siva. Mis à part cela, j’avoue que je ne suis pas tombée sous leur charme. Moins impressionnants que ceux de ma première journée et me paraissant moins travaillés que Banteay Srei par exemple. J’avoue être passée complètement à coté de ma visite. Certainement le signe qu’il était temps d’arrêter les visites des temples d’Angkor, pour continuer de les apprécier.

roluos temples Angkor Cambodge

Finalement, je retiendrai de mon après-midi, les jolis paysages de la campagne proche de Siem Reap. C’est déjà beaucoup !

C’est donc sur cette petite journée de visite mais tout de même près de 80km de scooter, au milieu de la sublime campagne cambodgienne, que se termine ma découverte des temples d’Angkor.

Mon avis sur les temples d’Angkor

Bien évidemment, la visite des temples d’Angkor est un incontournable lors d’un voyage au Cambodge. Bien qu’ils constituent une attraction très touristique, surtout le petit circuit, ils n’en restent pas moins tous plus beaux les uns que les autres. J’ai particulièrement apprécié ma journée en vélo sur le Grand Circuit, plus calme. Ainsi que ma journée de scooter dans la campagne pour rejoindre les temples les plus éloignés.

Moines Temples Angkor Cambodge

Si c’était à refaire, je ne changerai rien ! Pour garder ce plaisir de s’émerveiller au détour d’un chemin, de trouver un temple non répertorié au milieu de la campagne et surtout pour en prendre plein les yeux devant Bayon, Angkor Wat ou Banteay Srei…

Si les temples d’Angkor vous font rêver, alors foncez-y ! L’expérience est juste magique…

Retrouvez toute mon aventure au Cambodge dans mon blog voyage :

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.