Accueil » Carnet de voyage » Cambodge » Direction Battambang, l’autre campagne du Cambodge

Direction Battambang, l’autre campagne du Cambodge

Après une première immersion dans la campagne cambodgienne à Sen Monorom, je pars découvrir un autre style dans les environs de Battambang. C’est reparti pour une location de scooter à la découverte de temples, de maisons historiques ou encore d’histoires de chauve-souris. Je vous emmène avec moi à Battambang pendant 2 jours.

Que faire à Battambang : mon programme

Je commence par un tête à tête surprenant, sur un rond point !

Je l’avais déjà aperçu lors de mon arrivée en mini-van mais assez furtivement finalement. Cependant lorsque je suis retombée dessus en scooter, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un joli tour de rond-point et de m’arrêter pour l’admirer. Cette trouvaille, c’est une immense statue qui trône fièrement au centre de l’un des principaux ronds points de Battambang.

Rond point Battambang

Pour la partie culture, il s’agit de Dambang Kranhoung (merci Google), l’homme qui a fondé Battambang. Au delà de l’histoire de la création de la ville que vous trouverez très bien par vous même, c’est plutôt la grandeur et l’immensité de la statue qui m’a subjuguée. On peut dire qu’ici, ils ne font pas dans la discrétion ! Impossible de manquer le rond-point finalement !

Je continue avec une autre activité originale de Battambang : le Bambou Train !

J’en avais effectivement entendu parlé en préparant mon séjour au Cambodge : le Bambou Train. Concrètement, c’est l’utilisation des rails de chemin de fer pour y mettre une plateforme en bambou (d’où son nom), propulsée par un moteur de scooter (ou en tout cas, ça y ressemble).

Bamboo train battambang

Au départ, les locaux s’en servait comme moyen de transport, notamment pour faire transiter les marchandises. C’est assez rapide et cela peut supporter de lourdes charges. Aujourd’hui, c’est l’attraction touristique numéro 1 ! Et il y en a des touristes prêts à grimper sur le charriot (assez peu confortable visiblement) pour faire un aller-retour sur les rails.

battambang bamboo train
battambang bamboo train touriste

J’ai préféré passer mon tour (5$ d’économisé) et regarder les autres touristes profiter de leur petite escapade. Je reste perplexe sur cette activité mais chacun est libre de vivre ses voyages comme il l’entend.

Ensuite, j’arrive au Temple Banon, les prémices d’Angkor…

Même l’entrée du site ne parait pas très accueillante avec ses nombreux stands, ses enfants qui mendient et ses gardes au taquet pour vous faire payer l’entrée (2$), c’est en haut des 100 marches que se trouvent les éléments les plus intéressants.

battambang temple
temple battambang

On y trouve notamment les restes d’un temple Khmers (qui s’écroule littéralement) du 10ème siècle. C’est ma première rencontre avec les temples du Cambodge. Je me suis réservée Angkor pour la fin du voyage mais j’avoue que mes premières impressions sont très bonnes.

Les constructions sont magnifiques même si elles sont très dégradées avec le temps. Je croise même un groupe de moines souriants au détour d’une structure. C’est en prenant un peu de recul que je peux même les admirer prier à coté des locaux. Même si je ne comprend pas tout, c’est un moment assez magique, comme suspendu dans le temps.

Puis, je découvre de l’extérieur l’école du cirque de Phare Ponleu Selpak

C’est l’une des écoles les plus réputées dans la région. Et pas mal de voyageurs m’en avait parlé. Malheureusement à mon arrivée, les choses ont un peu changées. Aujourd’hui, il n’est plus possible de découvrir l’école par soi-même ou d’assister aux répétitions. Tout est organisé avec un circuit, un guide et surtout un tarif élevé de 5$ par personne.

Je décide de ne pas alimenter ce genre d’attractions touristiques, ne sachant même pas si les acrobates en herbe bénéficient de cet argent. Tant pis, je retourne sur mon scooter.

Ensuite, direction les ruines Wat Ek Phnom, juste pour mieux rêver d’Angkor

L’entrée est à 1$ par personne mais il est possible de passer par la porte arrière qui est gratuite. D’ailleurs, la majorité des locaux passent par l’arrière. Même si le lieu n’est pas immense, il permet de faire quelques belles découvertes (et photos !) de ces constructions anciennes.

Lors de mon passage, un couple en profitait pour faire ses photos de mariage. Autant dire qu’une robe à volant avec des talons sur les murs en pierre, cela n’a pas été facile pour la mariée d’évoluer dans ce décor magnifique.

maries battambang
battambang maries

Enfin, je découvre les chauve-souris de Battambang

Ici, ce n’est pas un mythe, les chauves-souris sont omniprésentes. Mais comme le veut la légende de Batman, elles ne sortent qu’à la nuit tombée. Direction la Bat Cave (oui, ils ont fait original pour le nom). Tout est prêts pour accueillir les centaines de touristes (mais ils étaient où tous ces gens aujourd’hui ?). Des pagodes dressent les terrasses avec chaises et tables et proposent quelques rafraichissements en attendant le début du spectacle. Chacun y va de son meilleur endroit pour les voir sortir.

Chauve souris Battambang
Chauve Souris Battambang

C’est finalement vers 18H qu’une première nuée d’une dizaine de bestioles sortent de la falaise. Puis c’est le flot continue de centaines et de milliers de chauve-souris qui sortent devant mes yeux ! Le flux est continu pendant près d’une heure. Je n’avais jamais vu un tel spectacle. C’est qu’il y en a du monde qui dort dans les cavernes la journée !

chauve souris battambang

C’est sur ce joli spectacle gratuit que je regagne ma chambre d’hôtel. Ravie de cette journée, riche en rencontres variées et originales. Décidément la campagne cambodgienne est pleine de surprises !

Où dormir à Battambang ?

Autant le savoir tout de suite, Battambang n’est pas une ville très intéressante et l’offre des hôtels n’est pas très importante. Mieux vaut avoir un hôtel assez proche du centre pour pouvoir louer un scooter facilement mais aussi aller manger le long des quais le soir.

Asia Hotel Battambang
Chambre Battambang

J’ai choisi le Asia Hotel pour quelques jours. Il s’agit d’un hôtel pas cher à 6$ la nuit. A ce prix-là, j’ai pu avoir une chambre double avec fenêtre donnant sur la rue principale (donc bruyant) et ventilateur mais sans eau chaude (ça réveille !). Aucune prestation dans l’hôtel. Un wifi chaotique qui ne fonctionne que dans le hall. Seul avantage, l’hôtel est en face d’un super-marché, d’une station service et d’une boulangerie.

Trouver votre hôtel à Battambang sur Booking

Où manger à Battambang ?

Au Night Market de Battambang

Le soir, le long des quais, vous trouverez différents stands de nourriture dans le Night Market. Ambiance sympa et une jolie vue sur la rivière. Certes, ce n’est pas le meilleur repas de ma vie mais le service est rapide et les prix tout à fait abordables (1,50 à 2$ le plat).

Nary Kitchen, l’institution de Battambang

Conseillé par tous les guides et de nombreux voyageurs, je me suis laissée tenter par un repas au Nary Kitchen. Outre les cours de cuisine proposés toute la journée à 10$, le restaurant est ouvert le soir et propose des plats khmer à bas pris (3 à 5$ le plat). Je valide donc le boeuf Lok Lak et le curry. Même si la clientèle est essentiellement européenne, c’est une bonne adresse pour bien manger à Battambang.

boeuf lok lak

En conclusion, mon avis sur Battambang

Je ne peux pas dire que Battambang fasse partie des endroits incontournables au Cambodge. Cependant, c’est une région qui mérite le détour si vous avez du temps. Loin du tumulte des grandes villes, sa campagne est calme et très agréable à découvrir en scooter, le temps d’une journée ou deux.

Battambang

L’idéal étant d’y aller crescendo, mieux vaut découvrir Battambang avant d’aller à Angkor, sinon vous risquez d’être complètement déçu !

Et vous, avez-vous aimé découvrir Battambang et ses environs ? Quels sont les lieux que vous avez préféré dans la campagne cambodgienne ?

Prochaine étape au Cambodge : les fameux temples d’Angkor à Siem Reap.

Retrouvez toute mon aventure au Cambodge dans mon blog voyage :

Noter cette article

A propos de Elodie

Elodie

Je m’appelle Elodie et je suis l’auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d’architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge