Accueil » Carnet de voyage » Le jardin Majorelle de Marrakech

Le jardin Majorelle de Marrakech

Quand on arrive à Marrakech, particulièrement dans le centre de la ville, dans les alentours de la fameuse place Jemaa el Fna, on ne peut que remarquer cet environnement qui « grouille » de partout : beaucoup de monde dans les rues et sur les routes, des petites rues qui arrivent de partout… Bref, un sentiment pas toujours évident à gérer, comme j’ai pu le vivre en visitant les souks de Marrakech

Si vous voulez échapper à cette sensation et pouvoir prendre le temps de souffler, à l’ombre tant qu’à faire (oui, parce que le soleil c’est bien, mais une fois qu’on est marron-caramel, on s’arrête là !), alors j’ai un superbe endroit pour vous : le jardin Majorelle.

Calme du jardin Majorelle Maroc

Le jardin Majorelle de Marrakech en quelques mots

Une fois qu’on y a gouté, on ne peut pas l’oublier : le bleu Majorelle ! D’une intensité rare, qui ne passe pas malgré le soleil, cette couleur reste ancrée dans ma mémoire et je pourrais la reconnaitre parmi beaucoup d’autres. Cette couleur si particulière ne pouvait germer que dans la tête d’un artiste, d’un peintre; il s’agit de Jacques Majorelle qui a fait construire ce jardin en 1923. La propriété appartient maintenant à Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent qui l’ont rachetée dans les années 80.

Fontaine Jardin Majorelle Marrakech

Aujourd’hui, il est géré par la fondation YSL qui fait perdurer les premières idées de couleur du peintre, tout en modernisant certains aspects (de nouvelles couleurs sont venues soutenir le bleu Majorelle comme le jaune).

Mon sentiment sur cette visite du jardin Majorelle

Le lieu est merveilleusement entretenu malgré les hordes de touristes qui passent la porte tous les jours. Entouré de ces murs et de tous ces végétaux, tous plus impressionnants les uns que les autres, on oublie complètement la vie si rythmée des alentours, pour se laisser bercer par les clapotis des fontaines et le chant des oiseaux. Tout n’est que calme et volupté…

Pot bleu Majorelle Marrakech

Pour ce qui est de la balade, c’est très facile de prendre le temps : dans les allées ombragés, on profite tout simplement de la vue et du paysage, de toutes les espèces de plantes, certaines très drôles comme les cactus boules, d’autres plus discrètes au détour d’un chemin… D’ailleurs, toutes les allées sont balisées clairement et agrémentés de pot en terre cuite couleur Majorelle bien sûr !

Cactus boule Jardin Majorelle

Au centre, trône le musée Berbère (en supplément dans le prix) et surtout une magnifique fontaine devant laquelle on laisse vagabonder son esprit…

Toute cette harmonie de couleurs au milieu d’un écran de verdure encore protégé, c’est vraiment une expérience à vivre… Attention, au retour à la réalité quand vous franchissez la porte pour retrouver la ville, c’est le choc !

Retrouvez d’autres articles sur le Maroc dans mon blog voyage donc un sur ma découverte d’Essaouira !

Avez-vous déjà visité le jardin Majorelle ? Qu’en avez-vous pensé ?

4.3 (3 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge