Accueil » Carnet de voyage » Australie » Découvrir Magnetic Island et Townsville

Découvrir Magnetic Island et Townsville

C’est en descendant vers le Sud de la côte Est de l’Australie, après mon escapade sur la Grande Barrière de Corail depuis Cairns,  que je découvre la petite ville de Townsville et Magnetic Island, une chouette petite île accessible en ferry depuis Townsville. Je décide de passer 2 jours ici pour prendre le temps de découvrir la région.

1 journée sur Magnetic Island

C’est en ferry que je rejoins Magnetic Island depuis Townsville. Deux compagnies desservent l’île plusieurs fois par jour et dans les 2 sens : Sealink et fantasia. Je décide de partir avec Fantasea, en effet le prix est un petit peu moins cher et les horaires me conviennent davantage (26 AUD l’aller-retour contre 30 AUD avec Sealink).

J’arrive au Port de Magnetic Island. Peu de monde, quelques immeubles et appartements avec une vue imprenable sur la mer. Sur l’île, quelques voitures que les locaux ramènent du continent Australien. Il est également possible de louer des voitures de Barbie décapotables, si, si toute rose ! Sinon, le bus est le moyen de transport à privilégier. Il passe toutes les heures environ et dessert les principaux villages et attractions de l’île. J’ai choisi le bus pour plus de discrétion mais aussi pour une histoire de prix ! Et oui, rouler dans la voiture de Barbie ce n’est pas donné !

Direction le Fort de Magnetic Island

Ma première visite est destinée au Fort de l’île. Accessible avec le bus qui vous déposera au pied du chemin de la balade. Cela grimpe un peu, surtout sur la fin pour entrer dans le fort. Mais cela se fait très bien, si vous prenez votre temps et que vous ne montez pas en plein soleil !

La vue depuis le fort est à 360° sur l’île, sa végétation et ses jolies plages. Il a été construit pour protéger dans le passé la ville de Townsville des attaques maritimes.

La balade est tranquille, et je ne croiserai pas trop de monde en cette matinée déjà très ensoleillée. Sur le chemin du retour, c’est un charmant koala, endormi en haut de son arbre qui éveillera toutes les curiosités.

Complètement immobiles, ils ne sont pas faciles à trouver. Mais les infos circulent vite entre touristes pour indiquer où ils se trouvent. Effectivement, il n’a pas bougé d’un poil pendant les quelques minutes où je l’ai observé. Un sacré dormeur en haut de son arbre !

Les koalas, sont d’ailleurs l’une des plus grandes attractions de l’île. Elle en compterait des centaines, vivant en liberté dans les arbres, souvent très haut pour être tranquilles. Alors ouvrez l’oeil !

Découverte de Horseshoe

En rejoignant la route principale, j’ai le choix d’attendre le bus pendant plus de 35 min, ou de rejoindre à pied la ville de Horseshoe. Sous le soleil intense, je décide de me bouger et d’y aller à pied. Mis à part la traversée de quartiers résidentiels plutôt calmes, il n’y a rien à voir sur cette route.

Enfin, j’arrive sur la plage de Horseshoe. J’en profite pour me rafraichir. L’eau est froide mais la température ne cesse d’augmenter, alors il faut bien y aller !

C’est également le long de cette plage que sont regroupées la plupart des appartements front de mer, des restaurants en tout genre et des activités nautiques hors de prix. Je passe mon tour sur les activités. Je préfère me faire plaisir avec un bon burger en terrasse avec vue sur l’océan dans l’un des restaurants de la rue.

Même si les prix ne sont pas donnés, ils restent corrects pour une île. Et un restaurant avec vue. Comptez environ 17,50 AUD pour un burger maison-frites-coca au Martin Bar.

Après une petite sieste sur un banc, à l’ombre des arbres, en écoutant le bruit des vagues, il est déjà l’heure de repartir à la découverte du reste de l’île.

Alma Bay, sa plage et ses wallabies

Après, un nouveau petit tour de bus, j’atteins la plage de Alma Bay. J’y reviendrai par la suite. Ma priorité est d’aller faire coucou aux wallabies des rochers. Ces drôles de petites bestioles dont je suis littéralement tombée amoureuse.

On dit qu’ils se cachent non loin de la plage, dans les rochers bien sur ! Je décide de me lancer sur le chemin, qui devient vite une succession de rochers, plus ou moins mouvants. Je n’ai rien apporté à leur donner, j’espère qu’ils ne viennent pas uniquement par l’appel de leur estomac.

Et soudain, ca bouge devant moi ! Et oui, me voilà en tête à tête avec un wallaby des rochers. Trop mignon, tout petit mais suffisamment curieux pour voir si j’ai quelque chose d’intéressant pour lui. J’en profite pour faire quelques photos.

Finalement, je passerai facilement 1h sur place, en scrutant les recoins des rochers pour les apercevoir. Tantôt cachés à observer, tantôt devant moi à m’observer ! Il s’agit vraiment d’un animal très mignon.

Je décide de retourner à la plage d’Alma Bay. Ici, pas de construction particulière mais plutôt une plage aménagée avec un parc et une promenade.

Ce sont principalement les panneaux de danger qui m’interpellent. Ca ne rigole pas avec les méduses. De nombreux rappels ainsi que des photos et les gestes qui sauvent en cas de piqûres. Il y a meme une grosse bonbonne de vinaigre directement accessible sur la plage. Heureusement pour moi, ce n’est pas la saison. Je devrais être tranquille sur cette plage familiale.

Le vent se lève doucement. Je décide alors de prendre à nouveau le bus pour retrouver l’embarcadère des ferry. Et oui, la journée est déjà bien avancée. Après plus de 40 min à patienter, le bus arrive enfin. Bondé de toutes les personnes qui repartent elles aussi, en ferry.

Mon avis sur Magnetic Island

Finalement, une journée sur Magnetic Island permet de faire un bon petit tour des incontournables de l’île, en prenant son temps. Mais si vous souhaitez pleinement profiter des plages, il vous faudra prévoir plusieurs jours sur place.

Townsville et son street-art découvert par hasard

C’est en passant dans le centre ville que je tombe sur une immense œuvre de street-art. Puis dans un commerce, je découvre le parcours gratuit Street Art city walking trail. Il s’agit un parcours street art à suivre à pied et en autonomie dans le centre ville de Townsville.

Avec 16 œuvres principales, faciles à trouver, la balade me prendra moins d’une heure. On y retrouve des artistes locaux et engagés sur des phénomènes de société. Mais aussi des artistes internationaux comme mon chouchou toutes catégories confondues : Roa.

Il a d’ailleurs signé une des plus grandes fresques du parcours : Croc & Turtle. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crocodile et d’une tortue. Deux animaux locaux comme Roa aime le faire dans ses nombreuses œuvres à travers le monde.

Où dormir à Townsville et sur Magnetic Island ?

Dormir à Townsville

Si vous voulez dormir à Townsville, voici quelques idées d’hébergements, pour tous les budgets :

Le Stretton Lane propose un studio 1 chambre pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes à partir de 52€ la nuit. Il est situé près de Mount Louisa à l’Ouest de Townsville. Avec sa cuisiné équipée, sa salle de bain privée avec douche et son parking gratuit, il séduire les voyageurs à petit budget.

Si vous avez un budget plus confortable, pourquoi ne pas vous installer au Waters Edge The Strand sur le front de mer. Avec ses studios à partir de 78€ la nuit, vous pourrez également profiter de la vue sur Magnetic Island depuis la terrasse, la piscine et le bassin thermal. Profitez également du parking gratuit couvert et sécurisé sans oublier le coin barbecue extérieur. Vous serez à 5min à pied du centre-ville de Townsville.

Enfin, si vous souhaitez vous faire plaisir à Townsville, direction le Mariners North Holiday Apartments. Avec ses appartements 2 chambres à partir de 351€ pour 2 nuits, il est situé à 4 min à pied de la plage. Une connexion wifi gratuit, une cuisine équipée, un parking couvert et un balcon privée sont proposés dans chaque appartement. Profitez également de la piscine, du spa, du court de tennis est des jardins tropicaux de l’établissement pour profiter de votre séjour à Townsville.

Dormir sur Magnetic Island

 

Si vous souhaitez profiter de Magnetic Island plus d’une journée, alors il est possible de dormir sur place. Voici quelques suggestions d’hébergements reconnus par les voyageurs :

Les petits budgets apprécieront le CStay sur Picnic Bay, qui propose des chambres double avec salle de bain commune à partir de 46€ la nuit. A 3 min à pied de la plage, il propose un wifi gratuit, une piscine ainsi qu’un espace barbecue en plus d’une cuisine commune.

Pour plus de confort, direction le Arcadia Village Motel. Cet établissement vous offre des chambres avec vue sur l’océan à partir de 85€ la nuit. Situé en front de mer, au pied de la plage, il domine Alma Bay et Geoffrey Bay. Outre ses 2 piscines, vous pourrez profiter d’un parking gratuit et d’un bureau d’excursions sur plage (bateau, jet-ski…).

Pour vous faire plaisir sur Magnetic Island, le Sails On Horseshoe vous offrira un studio bord de mer à partir de 241€ pour 2 nuits. Situé en face de la plage de Horseshoe Bay, cet établissement dispose d’une piscine, d’un bain à remous et d’un coin barbecue. Les jardins tropicaux entourant l’hôtel sont également un vrai plus pour profiter du beau temps.

 

 

Mon avis sur Townsville

Même si le tour ne devrait pas vous prendre beaucoup de t mes, c’est toujours sympa de tomber sur de nouvelles preuves, à l’autre bout du monde et surtout lorsqu’on ne s’y attend pas.

Finalement ces 2 jours sur Magnetic Island et à Townsville ont été riches en découvertes, complètement différentes. La nature et la faune sont été à l’honneur sur l’île alors que le street art a brillé sur Townsville.

Retrouvez toutes mes aventures en Australie :

 

5 (2 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

Vue Inlet Hill Whitsunday Australie

Découvrir les Whitsunday en Australie

Direction les Whitsunday, des dizaines d'îles au coeur de la Mer de Corail. Des paysages de carte postale et en prime la Grande Barrière de Corail. En bateau ou en survol en avion, je vous raconte comment j'ai pu découvrir les Whitsunday et la Grande Barrière de Corail depuis Airlie Beach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.