Accueil » Carnet de voyage » Allemagne » Visiter Berlin en 4 jours

Visiter Berlin en 4 jours

Bien que Berlin ne m’inspirait pas franchement (mes doutes et mes craintes sont expliquées dans cet article), j’ai passé 4 jours très riches en émotion dans la capitale allemande. Voici mon itinéraire pour visiter Berlin en 4 jours…

Jour 1 : le poids du passé et de l’histoire

C’est ce que je redoutais le plus en partant visiter Berlin : revivre à travers tous les mémoriels les horreurs du passé et de la guerre. J’avoue ne pas être très fan d’histoire (sauf les Égyptiens, allez savoir pourquoi…) et encore moins lorsqu’elle parle de nazisme et autres régimes totalitaires… Pourtant, au fur et à mesure de mes visites, j’ai pu refaire un peu mes cours d’histoire et découvrir des choses intéressantes sur cette période.

Direction le musée Juif : en forme d’une étoile David coupée en 2, ce bâtiment très moderne dénote un peu dans le paysage. Il est donc facilement repérable. On y découvre la vie des Juifs d’Allemagne en 3 parties : l’exil d’une grande partie de la population, la survie de ceux qui restaient et pour finir les vagues d’extermination (pas franchement ma partie préférée…).

Si comme moi, vous n’êtes pas fan des musées « classiques », direction le 1er étage pour une oeuvre qui ne laisse pas indifférent. Au fur et à mesure que vous vous approchez, vous entendrez des bruits métalliques de plus en plus présents : il s’agit de « The Memory Void » (la voix de la Mémoire). Il s’agit de centaines de disques métalliques disposés les uns sur les autres qui représentent des visages hurlants (oui, au départ c’est assez bizarre…). Les visiteurs sont invités à marcher dessus pour provoquer ces bruits métalliques… Coté Art contemporain, c’est original et participatif mais le respect et l’allusion à tous les Juifs qui ont péris, ont repris le dessus sur moi, j’ai donc traversé en essayant de faire le moins de bruit possible…

Musée Juif Memory Void berlin

On continue dans l’histoire mais dehors cette fois, pour découvrir le fameux Check-Point Charlie. J’avoue ne pas avoir adhérer à cette reconstitution : trop marketing ! Il faut payer pour prendre une photo avec les gardes… Je ne suis pas restée longtemps à cet endroit car il m’a paru sans grand intérêt. En revanche, le musée Check-Point Charlie qui se trouve juste à coté a été très instructif, notamment la partie sur les évasions et tentatives d’évasions : toutes ces personnes qui se sont battues pour s’enfuir, avec des idées plus créatives les unes que les autres… Les témoignages sont poignants et la visite assez sympa (méfiez-vous quand même, il n’y a pas de sens de visite et c’est très grand, on s’y perds facilement..).

CheckPoint Charly BERLIN

Fin de cette journée riche en émotion avec un pan de Mur, mais pas un morceau de celui qui s’est écroulé, un pan de Mur complet avec toutes les installations autour. Direction le quartier de Scheunenviertel (sur Bernauer Strasse) pour le mémorial du Mur. Depuis une tour de garde de l’autre coté de la rue, vous pourrez vous rendre compte de l’installation que représentait le mur de Berlin : mur extérieur, clôture, no man’s land, chemin de ronde et mur intérieur… Autant dire que franchir le mur n’était pas évident du tout…

Jour 2 : une journée parmi les touristes

Pour ce 2ème jour à Berlin, j’avais besoin de choses un peu plus « légères », j’ai donc fait le tour des monuments touristiques à souhait de la ville. Pour les trouver, c’est facile, il suffit de suivre les touristes asiatiques 😉

Direction le quartier Mite et la fameuse Porte de Brandebourg qui donne naissance aux Champs-Elysées allemand. C’est l’emblème du pays et j’avoue que j’ai été très impressionnée par la taille (20m) et le coté imposant de la porte. Elle a aussi une signification historique pour le pays mais j’ai décidé de ne pas parler histoire ce jour-là (oui, il y a des jours comme ça…)

A quelques pas de la Porte de Brandebourg se trouve le Reichstag. Ce bâtiment très imposant, surmonté d’une coupole de verre, offre une vue magnifique sur toute la ville. J’ai eu la chance de pouvoir le visiter en fin de journée, lorsque la nuit tombe et c’est vraiment un très bon souvenir (fan d’architecture moderne ? N’hésitez pas !). Il faut cependant réserver car les visites sont gérées par heure pour éviter d’avoir trop de monde à l’intérieur de la coupole. Gros avantage : un audio-guide vraiment bien fait en 8 langues, gratuit !

interieur de la coupole du Reichstag

De l’autre coté de la Porte de Brandebourg, nouvelle découverte architecturale riche en émotions. Il s’agit du mémorial de l’Holocauste : 2711 stèles de béton sont organisées sur un espace immense, en commémoration des victimes juives qui ont été décimées au cours de la Shoah par les nazis. Une construction lourde de sens…

Memorial de l'holocauste Berlin

Si vous êtes curieux, prenez le temps de traverser la rue en direction du parc où vous trouverez le mémorial des homosexuels : un cube de 5m de haut qui rend hommage aux victimes homosexuels du régime totalitaire. Une petite ouverte sur un coté permet de voir une vidéo qui tourne indéfiniment montrant 2 hommes qui s’embrassent. Cette installation est elle aussi révélatrice de beaucoup de peine…

Pour terminer la journée, direction Gendarmenmarkt. Une très belle place de la ville de Berlin où l’on peut admirer l’église Française, l’église Allemande ainsi que le musée Emil-Nolde. Sans pour autant entrer dans les bâtiments, une simple promenade sur la place ravira vos pupilles 😉

Jour 3 : Direction le quartier moderne puis visite culturelle !

On débute la journée sur Alexanderplatz et l’Horloge Universelle « Urania ». Outre son aspect très originale, elle donne les fuseaux horaires de toutes les grandes villes du monde. C’est une construction qui mérite le coup d’œil même si son fonctionnement reste toujours abstrait pour moi…

Urania Horloge universelle

Direction ensuite l’immense Tout de la Télévision, un véritable ovni architectural dans le ciel berlinois. Elle est visible de tous les quartiers de Berlin. J’avoue qu’à son pied, on se sent vraiment tout petit… Il est possible de la visiter (ce que je n’ai pas fait) car il y avait déjà beaucoup de monde qui faisait la queue quand je suis arrivée.

Pour débuter l’après-midi, je suis allée sur Potsdammer Platz, un quartier très moderne comme je les aime, avec ses buildings ultra-modernes, financés principalement par des entreprises privées telles que Sony ou Chrysler. Leur nom est alors repris dans certaines éléments du quartier comme le Sony Plaza : un endroit à couper le souffle avec sa toiture et ses fontaines de verre. Cela m’a rappelé un peu Manhattan et c’était très bien !

Sony plaza quartier moderne berlin

L’histoire commençait un peu à me manquer (comme quoi, tout arrive !) alors j’ai décidé d’aller faire un tour sur l’île des Musées : c’est l’endroit où on trouve les principaux musées de Berlin sur une île de 1km². Il y en a d’ailleurs pour tous les goûts : les antiquités dans les musées Bode, Pergame et l’ancien Musée, des peintures dans la Galerie Nationale et celui que j’ai pris plaisir à visiter le Nouveau Musée et sa galerie consacrée à l’Egypte ! J’ai d’ailleurs pu y découvrir deux pièces maîtresses de l’histoire : le buste de Néfertiti et le chapeau d’or.

Concrètement, le buste de Néfertiti est magnifique mais ce n’est pas l’élément qui m’a le plus marqué (je reste toujours subjuguée par les tombaux et sarcophages ainsi que tout ce qui touche aux déesses Bastet et Sekhmet, sachez-le 😉 ) tout comme le chapeau d’or où il y a surtout, d’après moi, beaucoup de marketing pour attirer dans le musée. Cela reste néanmoins un musée intéressant pour 1 à 2 heures de visite.

Jour 4 : à la découverte de Berlin alternatif

Pour le dernière jour, j’ai décidé de profiter de la ville en extérieur (le temps s’y prêtait également) et notamment du street-art ainsi des quartiers alternatifs, nombreux dans Berlin !

C’est accompagné d’un greeter (un guide local qui fait découvrir sa ville) que j’ai pu découvrir les principales œuvres de la ville dans les quartiers de Mite, Kreuzberg et Scheunenviertel. Ces tours de découverte permettent de découvrir la ville autrement, loin de tout ce qu’on trouve dans les guides de voyage (néanmoins très pratique, je le reconnais) et surtout avec des locaux qui ont d’ailleurs pas mal d’anecdotes sur les œuvres ou sur les artistes rencontrés au fur et à mesure de la visite.

Street art Berlin

En quittant la visite, je suis d’ailleurs tombé sur le Yaam un espace alternatif, une sorte de bar de plein air, le long des canaux avec sa propre plage ;). L’entrée ne paye pas de mine mais faites-vous confiance et aller jusqu’au bout de l’allée pour découvrir ce vrai petit coin de paradis 😉

Je termine ma visite de 4 jours à Berlin en revenant sur le fameux mur, cette fois-ci sur la partie qui fait 1.3 km et qui a été conservé et surtout customisé par différentes artistes en commémoration de la chute du mur en 1989 ; il s’agit de East Side Gallery. Le long de ces pans de murs, des grapheurs et créatifs internationaux de plus de 100 pays se sont exprimés pour faire passer des messages pacifistes ou une partie de l’histoire du mur. 2 œuvres majeures sont à ne pas rater : le baiser entre Honecker et Brejnev ainsi qu’une Trabi (voiture de l’époque) défonceuse de murs.

East side gallery Berlin

Berlin fait partie de mes villes coups de coeur pour le Street-Art !

Visiter Berlin en 4 jours : mon avis

Vous le savez déjà, j’étais réticence sur le fait de visiter Berlin pour beaucoup de raisons… Au final, j’ai beaucoup aimé la ville et tout ce qu’elle peut proposer. On ne s’ennuie pas d’un jour à l’autre tant les sujets sont différents : vous n’êtes pas obligé de faire 5 jours sur l’histoire de la ville à écumer les musées (et ça, c’est vraiment bien !).

J’ai aussi fait de belles découvertes gastronomiques pour manger à Berlin à petit budget.

Malgré un passé difficile, la ville a su rebondir et proposer un futur et une alternative sans pour autant oublier son passé et comment elle a du se reconstruire. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas ! Vous allez adorer…

Et vous qu’avez-vous apprécié à Berlin ? Quels sont vos quartiers préférés ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la ville, retrouvez toutes mes découvertes dans la rubrique Berlin sinon tous mes city trips sont également dispos !

4.3 (6 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

4 Commentaires

  1. J’adore cette ville même si je ne la trouve pas belle! En fait c’est la seule ville européenne que je ne trouve pas belle (j’y suis allée 2 fois déjà). Par contre ils ont bcp d’endroits branchés où manger, faire la fête etc.

  2. Moi j’y suis allée pour l’histoire, surtout sur la seconde guerre mondiale, étant une passionnée de ce époque, je voulais absolument découvrir les pays de l’Est pour ça et j’ai pas été déçu, rien que le musée de l’histoire de l’Allemagne, t’en prends pleins la tête…. les médailles, les uniformes, les affiches propagandes … la total !
    Effectivement si on aime pas cette atmosphère d’horreur, c’est délicat mais je trouve que Berlin à su très bien rebondir !!!
    Ne va pas à Auschwitz alors ! Tu sors, tu déprimes….
    Jenny – JDroadtrip Articles récents…Les meilleures plages en AustralieMy Profile

    • Elodie

      Je n’ai pas prévu de visiter un camp en effet, j’ai peur de toutes ces erreurs me plombent le moral…
      Heureusement qu’il n’y a pas que de l’Histoire à Berlin ! J’ai découvert plein de choses sympas et tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge