Accueil » Carnet de voyage » Top 3 des excentricités artistiques de Barcelone

Top 3 des excentricités artistiques de Barcelone

Barcelone est une ville de coeur à laquelle je voue un immense respect, notamment sur le plan culturel. Non seulement via les multiples œuvres de Gaudi, comme la Sagrada Familia qui reste l’emblème de la ville, mais aussi grâce à d’autres articles, souvent moins connus qui parsèment la ville d’œuvres parfois très très originales, qui ne peuvent pas laisser indifférent…

Voici mon top 3 des excentricités artistiques de Barcelone

Les excentricités artistiques de Barcelone : avez-vous déjà vu un homard sourire ?

En se baladant sur le « Passeig de Colom », le long du port de plaisance, entre les yachts de luxe et les bateaux plus modestes, trône une étrange installation ou plutôt un animal orignal : un homard qui sourit !

A l’origine, il était l’emblème du restaurant de homards « Gambrinus » de la ville, qui a fermé. La municipalité a alors racheté la structure et l’a restauré pour l’exposer dans les rues de la ville !

Le homard est l’œuvre de l’artiste et designer espagnol Javier Mariscal, qui a notamment participé à la création en 1989, de Coby, la mascotte des JO de Barcelone.

Avec ses 10 mètres de long, vous ne pourrez pas louper cette jolie excentricité artistique à coté de Port Vell à Barcelone. Pensez à lever la tête et vous verrez le sourire du homard !

C’est certainement le genre d’excentricité artistique qu’on ne peut trouver qu’à Barcelone 😉

Quand le modernisme rencontre le pop-art : El Cap de Barcelone

A quelques mètres du homard souriant se trouve une autre œuvre complètement excentrique artistique de la ville ; il s’agit d’ « El Cap » ou « La tête de Barcelone » de l’artiste américain Roy Lichtenstein en 1992.

Son histoire veut qu’elle rend hommage à Gaudi en utilisant notamment des éclats de mosaïque, qui lorsque le soleil brille, lui donne un coté étincelant dans tout le quartier !

sculpture port vell barcelone
L’œuvre de Lichtenstein sur le port de Barcelone : originale et décalée
Cette sculpture surréaliste, haute de près de 40 m, domine largement le port et c’est à travers un visage féminin que l’article exprime tout son talent, en utilisant toujours les principes du pop-art et ses codes (4 couleurs, formes…).
Aujourd’hui, on ne peut que remercier l’artiste d’avoir mis sa pâte et son œuvre dans la ville !

Les excentricités artistiques à Barcelone : heureux comme un poisson hors de l’eau !

Barcelone est également connue et appréciée pour ses plages au cœur de la ville ! Autant dire que la pêche ainsi que la découverte de la faune et de la flore aquatique font partie des activités préférées des locaux mais surtout des touristes !

La ville possède également une sculpture monumentale de la forme d’un poisson, qui est justement hors de l’eau. Elle se situe dans le quartier de Port Olympique, à quelques pas du Casino de Barcelone, au pied des 2 tours jumelles qui surplombent la plage.

sculpture poisson Barcelone

Cette spectaculaire sculpture, de 35 mètres par 54, dorée en forme de poisson est l’œuvre de l’architecte canadien Frank Gehry, construite en 1992. Elle tout simplement nommée « Le Peix » (poisson) et a été commandée pour les Jeux Olympiques de 1992. Entièrement construite en pierre, acier et verre, on la reconnait de loin grâce à ses écailles en métal qui lui donnent une couleur cuivre lorsque le soleil bat son plein.

Encore un bel exemple d’excentricités artistiques de Barcelone qu’on peut découvrir au détour d’une promenade…

Et si on continuait de prendre une bonne dose de soleil en continuant avec mes autres articles sur Barcelone :

Et mes bons plans : Goûter à Barcelone, mes 3 coups de coeur ainsi que Barcelone : appartement avec piscine !

4.3 (3 votes)

A propos de Elodie

Elodie
Je m'appelle Elodie et je suis l'auteure de ce blog voyage féminin. Véritable blonde connectée et passionnée d'architecture moderne, suivez-moi dans mes expériences et mes carnets de voyage sans oublier mes conseils et astuces pour voyager !

Dans la même catégorie

lopburi-la-ville-des-singes

Lopburi, la ville aux singes

Lorsque je découvre Lopburi, je reste émerveillée face à tous ces singes qui vivent dans la ville. Ils ont même élu domicile dans un temple de la ville.

2 Commentaires

  1. En lisant le titre de ton article, je me suis dit « Il va y avoir du Gaudi là dessous ! » et bien non… sympathique de voir que d’autres architectes s’expriment dans cette ville.
    LadyMilonguera Articles récents…Comment le street art lisboete acquiert ses lettres de noblesse grâce à la GAUMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge